logoIC
Yaoundé - 25 juillet 2021 -
Economie

La Beac anticipe une poursuite de la croissance dans la Cemac entre 2021 et 2024

La Beac anticipe une poursuite de la croissance dans la Cemac entre 2021 et 2024

(Investir au Cameroun) - Après une reprise annoncée de la croissance économique dans les six pays de la Cemac (Cameroun, Congo, Gabon, Tchad, RCA et Guinée équatoriale) au cours de l’année 2021 (+1,3%), après la récession de 2020, consécutive à la pandémie du Coronavirus, l’embellie va se poursuivre sur la période 2022-2024. Telles sont les prévisions contenues dans le rapport de politique monétaire de la banque centrale, édition de juin 2021.

« A moyen terme, la reprise économique amorcée en 2021 devrait se poursuivre entre 2022 et 2024 (…) Ainsi, la croissance économique devrait se consolider (…) à 2,7% en 2022, 2,2% en 2023 et 2,9% en 2024 ». Ces indicateurs seront principalement tributaires, apprend-on, des « performances du secteur non pétrolier ».

Selon la Beac, cette prévision optimiste est en lien avec le « contexte de recul de l’incertitude au niveau mondial grâce aux avancées de la vaccination contre la Covid-19, associé aux gains à tirer des réformes structurelles engagées dans le cadre du Pref-Cemac (programme des réformes économiques de la Cemac, NDLR) et des programmes de seconde génération avec le FMI ».

L’embellie annoncée est de bon augure pour le redressement des économies et les finances publiques (réduction du déficit budgétaire, hausse des recettes publiques, etc.) des pays comme le Cameroun, dont l’économie ne dépend pas des recettes pétrolières comme c’est le cas pour les autres pays de la Cemac. Exception faite de la République centrafricaine, qui ne fait pas encore officiellement partie des pays producteurs de l’or noir.

BRM

Lire aussi :

02-07-2021 - La Beac abaisse de nouveau ses projections de croissance pour la Cemac en 2021  

electricite-les-industries-demandent-a-eneo-340-mw-d-energie-supplementaire
  Des demandes de fourniture d’électricité déposées chez Eneo, distributeur exclusif de l’énergie électrique au Cameroun, il ressort que les...
le-port-de-douala-casse-les-prix-pour-le-pesage-des-marchandises-en-direction-de-la-rca-et-du-tchad
L’autorité portuaire de la place de Douala-Bonabéri (PAD), principale porte d’entrée des marchandises au Cameroun, vient de baisser les prix de pesage des...
route-soa-awae-esse-le-maitre-d-ouvrage-remonte-les-bretelles-a-bofas-remplacant-du-nigerian-atidolf-defaillant
Au cours d’une mission d’inspection exécutée le 22 juillet, le ministre des Travaux publics (Mintp), Emmanuel Nganou Djoumessi, a remonté les bretelles à...
cacao-leger-flechissement-des-prix-dans-les-bassins-de-production-du-cameroun
Depuis le 22 juillet 2021, les prix moyens du kilogramme de fèves de cacao connaissent une légère baisse dans les bassins de production du pays. Selon le...

A la Une du magazine


Investir au Cameroun n111 Juillet Août 2021

La Grande Bretagne avance ses pions au Cameroun


Alamine Ousmane Mey : « 8% de croissance annuelle sur 10 ans est un objectif tout à fait réaliste »


Business in Cameroon n101: July August-2021

The UK makes strategic moves in Cameroon


Alamine Ousmane Mey: “8% yearly growth over 10 years is a realistic target

  1. Plus lus 7 jours
  2. partagés 1 mois
  3. lus 1 mois
next
prev