logoIC
Yaoundé - 18 janvier 2022 -
Energie

Zone industrielle de Bassa : l’État veut construire un poste d’énergie électrique pour anticiper sur les besoins futurs

Zone industrielle de Bassa : l’État veut construire un poste d’énergie électrique pour anticiper sur les besoins futurs

(Investir au Cameroun) - Le ministre de l’Eau et l’Énergie (Minee), Gaston Eloundou Essomba, vient de lancer le recrutement d’un consultant en vue de la réalisation des études d’avant-projet (sommaire et détaillé) ainsi que la préparation des dossiers d’appel d’offres pour la construction d’un poste électrique 225/15 KV de la zone industrielle de Bassa, à Douala. Ceci en vue d’anticiper les besoins en énergie dans ladite zone.

Selon l’avis de sollicitation à manifestation d’intérêt, cette zone aura des besoins supplémentaires d’énergie électrique de 40 MW à l’horizon 2023 du fait des activités des sociétés industries telles que Prométal, les Acieries, Métafrique et d’autres entreprises. « La satisfaction de ces besoins industriels a été anticipée par l’État dans la mesure où l’offre de production d’électricité dans le réseau interconnecté sud sera renforcée par la mise en service définitive en mars 2022 de la centrale hydroélectrique de Memve’ele (211 MW) et la centrale hydroélectrique de Nachtigal (420 MW) en juillet 2024 », apprend-on.

Selon le Minee, cette demande industrielle de la zone de Logbaba constitue une opportunité pour l’amélioration de l’équilibre financier du secteur de l’électricité à l’horizon 2024. Les candidats ont jusqu’au 17 février 2022 pour se manifester.

La zone industrielle de Bassa contient 25% de la production industrielle de la ville de Douala avec ses 89 unités industrielles. Ces entreprises qui y sont actives opèrent dans les secteurs de la transformation métallique, la menuiserie, la peinture, l’imprimerie, l’eau et l’énergie, etc.

S.A.

telecoms-l-operateur-public-camtel-affirme-avoir-rempli-les-conditions-pour-lancer-son-reseau-mobile
Cinq mois après le lancement de « Blue », sa nouvelle marque commerciale, Camtel, opérateur public et historique des télécoms au Cameroun, vient de mettre...
crise-anglophone-pres-de-1-700-emplois-supprimes-chez-l-agro-industriel-pamol-en-2-ans
Entre 2018 et 2020, le nombre d’emplois au sein de la société à capitaux publics Pamol Plantations Plc a diminué de 1 688 personnels. Dans le détail,...
le-brasseur-sabc-offre-un-forage-aux-populations-du-village-mabanda-dans-la-region-du-sud-ouest-du-cameroun
Le 14 janvier 2022, le groupe brassicole SABC a rétrocédé un forage aux populations du village Mabanda, situé dans l’arrondissement de...
agro-industrie-la-cdc-a-perdu-plus-de-18-milliards-de-fcfa-en-2020-malgre-la-reprise-des-exportations-de-bananes
Au terme de l’exercice achevé au 31 décembre 2020, la Cameroon Development Corporation (CDC), l’entreprise publique qui exploite la banane, l’hévéa...

Les principaux clients du Cameroun en 2020

InfographieSBBC cameroun principaux clients 2020

A la Une du magazine


Investir au Cameroun n116-117: Decembre 2021-Janvier 2022

La preuve par 9 du génie camerounais


Comment Gozem veut révolutionner le transport urbain au Cameroun


Business in Cameroon n106-107: December 2021-January 2022

Nine projects and innovations that demonstrate Cameroonians’ genius


This is how Gozem plans to revolutionize the transport sector in Cameroon

  1. Plus lus 7 jours
  2. partagés 1 mois
  3. lus 1 mois
next
prev