logoIC
Yaoundé - 23 avril 2024 -
Energie

Hydrocarbures : Cameroun, Guinée équatoriale, Tchad, Congo et RDC projettent de construire un gazoduc de 6500 km

Hydrocarbures : Cameroun, Guinée équatoriale, Tchad, Congo et RDC projettent de construire un gazoduc de 6500 km

(Investir au Cameroun) - Selon le média spécialisé energycapitalpower, le Cameroun, la Guinée équatoriale, le Tchad, le Congo et la RD Congo projettent de construire d’un oléoduc et d’un gazoduc régionaux de 6 500 km.

Au cours d’une récente table ronde organisée par la Chambre africaine de l’énergie, Gabriel Mbaga Obiang Lima, ministre des Mines et des Hydrocarbures de Guinée équatoriale, a fourni une mise à jour exclusive sur le calendrier dudit projet et sa mise en œuvre. « La Guinée équatoriale travaille sur la première phase, qui comprend la connexion à travers le Tchad », a déclaré le ministre équato-guinéen. Et d’ajouter : « 2022 était l’année où nous devions informer tout le monde et nous assurer que ce n’est pas un rêve, mais quelque chose qui sera exécuté. L’Organisation africaine des producteurs de pétrole travaille déjà avec un cabinet de conseil pour toute l’étude du projet et notre prochaine réunion aura lieu au Tchad en novembre [2023] pour impliquer davantage de pays ».

Aussi, le membre du gouvernement a évoqué ses projets de voyage au Gabon, où il rencontrera son homologue et le président de la République pour discuter du rôle important du Gabon dans ledit projet, compte tenu de sa grande expérience en matière de soutage pétrolier. « Nous discuterons avec des entreprises gabonaises, telles que Panoro Energy, de la manière de coopérer avec elles et avec d’autres prestataires de services. Le Gabon est plus que prêt, le pays ayant déjà mis en place toutes les infrastructures nécessaires », a déclaré Gabriel Mbaga Obiang Lima.

Le système d’oléoducs et l’infrastructure centrale comprendront des dépôts de stockage, des terminaux de gaz naturel liquéfié, des raffineries et des centrales électriques au gaz et visent à répondre à la demande régionale de produits pétroliers raffinés. Ce projet devrait être pleinement opérationnel à partir de 2030, ouvrira une nouvelle ère de commerce et de sécurité énergétiques intra-africains.

S.A.

eau-potable-le-projet-d-alimentation-de-yaounde-de-300-000-m3-j-est-acheve-mais-certains-quartiers-auront-encore-soif
La construction de l’infrastructure destinée à approvisionner la ville de Yaoundé en eau potable, captée depuis le fleuve Sanaga dans la région du Centre,...
developpement-local-la-finance-islamique-proposee-aux-communes-comme-alternative-au-financement-des-projets
Cyrille Ngnang, maire de Bafoussam 1er, dans la région de l’Ouest, a fait le déplacement pour Yaoundé, afin d’en apprendre un peu plus sur la finance...
camtel-recherche-des-avocats-et-conseils-juridiques-pour-defendre-ses-interets-dans-un-environnement-concurrentiel
La Cameroon Telecommunications (Camtel), opérateur historique des télécoms au Cameroun, a lancé le 19 avril dernier un appel à candidatures pour le...
marche-des-titres-de-la-beac-le-cameroun-prepare-une-operation-de-rachat-de-dette-une-grande-premiere-depuis-13-ans
Au mois de mai 2024, le Trésor public camerounais devrait lancer une opération de rachat de dette sur le marché des titres publics de la Banque des États...

A la Une du magazine


Investir au Cameroun n121:Mai 2022

Les marges de progression du secteur télécom camerounais


Pourquoi les entreprises camerounaises cachent autant leurs comptes ?


Business in Cameroon n110: April 2022

Covid-19, war in Europe: Some Cameroonian firms will suffer


Albert Zeufack: “Today, the most important market is in Asia

  1. Plus lus 7 jours
  2. partagés 1 mois
  3. lus 1 mois
next
prev