logoIC
Yaoundé - 06 août 2020 -
Entreprises

Le revers de l’exigence des emballages biodégradables au Cameroun

Le revers de l’exigence des emballages biodégradables au Cameroun

(Investir au Cameroun) - La suspension progressive des importations des emballages en plastiques non biodégradables décidées par les autorités camerounaises, et l’exigence de n’avoir sur le marché camerounais que des emballages biodégradables d’ici quelques années, recèlent de conséquences néfastes pour l’économie camerounaises, selon certains acteurs. Selon Hilaire Tsobgni, directeur général de Mitchimie, une entreprise spécialisée dans la production d’emballages en plastiques, la migration vers « les emballages biodégradables va augmenter d’environ de 30% les coûts de production».

Par conséquent, souligne-t-il, ces emballages seront revendus plus chers, et les commerçants ne vont pas hésiter à répercuter ce surcoût sur les produits à emballer, qui reviendront aussi plus chers au consommateur final. Bref, explique M. Tsobgni, avec l’arrivée des emballages biodégradables, l’on s’achemine inéluctablement vers une hausse des prix de nombreux produits de consommation.

Alice Maguedjio, la présidente du Syndicat des commerçants et détaillants du Wouri, elle, s’attarde sur les incidences de cette décision gouvernementale sur l’activité de nombreux commerçants. Elle indique par exemple que sur les 2000 commerçants que comptent le marché de Mboppi à Douala, 30% ont pour unique activité l’importation et la commercialisation des emballages en plastiques non biodégradables.

Une activité qui va disparaître dès l’entrée en vigueur de la mesure gouvernementale interdisant l’utilisation des emballages en plastiques au Cameroun. Et va certainement, selon elle, augmenter le nombre de chômeurs. A moins que, dans l’intervalle, souligne cette syndicaliste, les pouvoirs publics respectent leur engagement à mettre en place des mesures incitatives pour encourager des opérateurs économiques à monter surplace au Cameroun des usines de fabrication d’emballages biodégradables, afin de permettre un ravitaillement surplace.

Lire aussi

19-08-2013 - Des usines de production des emballages biodégradables à construire au Cameroun avant avril 2014

15-02-2013 - Les emballages plastiques non biodégradables interdits au Cameroun

africa-food-manufacture-va-investir-13-milliards-de-fcfa-dans-la-toute-premiere-semoulerie-de-ble-dur-au-cameroun
Africa Food Manufacture (AFM), unité de production de pâtes alimentaires de la marque Broli, a signé le 30 juillet 2020 avec l’Agence de promotion des...
hydrocarbures-la-snh-evalue-la-valeur-de-ses-donnees-d-exploration-et-de-production-a-plus-de-10-000-milliards-de-fcfa
La Société nationale d’hydrocarbure (SNH) estime à 18,736 milliards USD (10 346,12 milliards de FCFA) la valeur des données issues des activités...
la-compagnie-nigeriane-ibom-air-prepare-des-dessertes-dans-la-cemac-via-libreville-et-douala
C’est à travers un article publié le 4 août sur le site de Forbes que l’on apprend que la compagnie aérienne nigériane Ibom Air déploie actuellement une...
l-ex-cadre-d-ecobank-felix-landry-njoume-devient-le-dg-de-union-bank-of-cameroon
Sous réserve de l’approbation réglementaire, Felix Landry Njoum est le nouveau directeur général de Union Bank of Cameroon (UBC) PLC. « Des étapes de...

STOPBLABLACAM TV

A la Une du magazine


Investir au Cameroun n100 Juillet-Août 2020

Le Top 100 des acteurs économiques du Cameroun


Colonel Roger Kuitche : « la stratégie militaire appliquée aux entreprises et aux administrations est un outil à exploiter »


Business in Cameroon n90: july - August 2020

Top 100 economic actors in Cameroon


Colonel Roger Kuitche: “Military strategy is an important tool that will beneft businesses and public administrations”

  1. Plus lus 7 jours
  2. partagés 1 mois
  3. lus 1 mois
next
prev