logoIC
Yaoundé - 09 août 2022 -
Environnement

Soupçons d’exploitation illégale dans la forêt d’Ebo, une réserve protégée de 68 385 ha au Cameroun

Soupçons d’exploitation illégale dans la forêt d’Ebo, une réserve protégée de 68 385 ha au Cameroun

(Investir au Cameroun) - Ces dernières semaines, des informations parvenues au ministère des Forêts font état d’une exploitation forestière illégale dans la forêt d’Ebo, sous le couvert d’un projet routier. C’est du moins ce que révèle une correspondance adressée le 25 juillet 2022 au délégué régional des forêts pour le Littoral, par son ministre, Jules Doret Ndongo.

« J’ai l’honneur de vous demander de bien vouloir conduire sur le terrain, sans autre délai, une mission mixte brigade régionale de contrôle-service régional des forêts, afin de recouper les allégations de construction d’une route traversant la forêt d’Ebo et d’exploitation illégale de bois sous le couvert de la construction de cette infrastructure », instruit le ministre Doret Ndongo.

Réserve de 68 385 hectares située dans la région du Littoral du Cameroun, la forêt d’Ebo abrite des gorilles rares, des chimpanzés maniant des outils et des grenouilles géantes. Le 14 juillet 2020, le Premier ministre camerounais avait signé un décret classant cette forêt dans le domaine privé de l’État, tout en faisant d’elle une unité forestière d’aménagement (UFA) devant être ouverte à l’exploitation.

Sous la pression des populations locales et des ONG nationale et internationale en charge de la protection de l’environnement, le gouvernement avait dû effectuer un rétropédalage. Le 6 août 2020, soit à peine un mois plus tard, le chef du gouvernement avait dû rapporter son décret du 14 juillet, sur « instructions du président de la République », précise un communiqué signé le 11 août 2020 par le secrétaire général des services du Premier ministre, Magloire Séraphin Fouda.

BRM

pndp-du-fait-des-intemperies-le-cameroun-sollicite-une-nouvelle-extension-du-projet-agropastoral-finance-par-l-ue
Prévu pour s’achever au cours de ce mois d’août après une extension des délais obtenus fin 2021, le projet agropastoral du Programme national de...
monnaie-la-depreciation-du-fcfa-face-au-dollar-augmente-la-dette-du-cameroun-de-420-milliards-de-fcfa-en-un-an
Les différentes variations à la hausse du taux de change du FCFA par rapport au dollar américain ont provoqué une augmentation de 420 milliards de...
semaine-de-l-innovation-un-eclairage-pour-l-ere-de-la-5-5g-pour-huawei
La prochaine évolution de la technologie 5G, que Huawei a baptisée 5.5G, nous est dévoilée à travers une feuille de route de l'industrie en matière...
orange-fab-cameroun-demarre-sa-premiere-saison
Orange Cameroun a lancé le 15 juillet dernier la première saison de son programme d’accélération de start-up Orange Fab, avec l’ambition de faire émerger...

Les banques du Cameroun dominent à 78% le marché des titres publics au Gabon à fin 2021 avec Ecobank Cameroun qui détient la plus grande part de marché (17,50 %)

InfographieIAC banques camerounaises

A la Une du magazine


Investir au Cameroun n121:Mai 2022

Les marges de progression du secteur télécom camerounais


Pourquoi les entreprises camerounaises cachent autant leurs comptes ?


Business in Cameroon n110: April 2022

Covid-19, war in Europe: Some Cameroonian firms will suffer


Albert Zeufack: “Today, the most important market is in Asia

  1. Plus lus 7 jours
  2. partagés 1 mois
  3. lus 1 mois
next
prev