logoIC
Yaoundé - 31 janvier 2023 -
Gestion publique

D’un montant d’environ 60 milliards de FCFA, la dette du pétrolier nigérian MRS au Cameroun inquiète les autorités

D’un montant d’environ 60 milliards de FCFA, la dette du pétrolier nigérian MRS au Cameroun inquiète les autorités

(Investir au Cameroun) - « Monsieur le directeur général, j’ai l’honneur de vous demander de bien vouloir prendre part à la réunion relative à la situation des dettes et créances de votre société, que je présiderai le 27 septembre 2019 à 11 heures dans la salle de réunion de mon cabinet à Yaoundé ». C’est le message que le ministre de l’Eau et de l’Énergie (Minee), Gaston Eloundou Essomba, a adressé le 24 septembre dernier au DG de la filiale camerounaise de la société pétrolière nigériane MRS Corlay.

Pour l’heure, rien n’a officiellement filtré de cette réunion. Néanmoins, des sources introduites renseignent que la société MRS Corlay Cameroun a été interpellée sur ses dettes auprès des banques et des entités publiques. Elles s’élèveraient à environ 60 milliards de FCFA. Des sources qui ont assisté à cette réunion au cabinet du ministre en charge de l’Énergie révèlent que MRS doit 25 milliards de FCFA à Afriland First Bank ; 6 milliards à Société Générale Cameroun et 2 milliards à la Banque internationale du Cameroun pour l’épargne et le crédit (Bicec).

En outre, MRS, propriété du Nigérian Idris Sayyu Dantata, est endettée auprès des entreprises publiques. La Société camerounaise des dépôts pétroliers lui réclame 3 milliards de FCFA ; la Caisse de stabilisation des prix des hydrocarbures, 6 milliards ; la direction générale des impôts, 3 milliards (relatifs aux taxes spéciales sur les produits pétroliers non reversées) ; la Société nationale de raffinage revendique 2,5 milliards à MRS ; les transporteurs et autres fournisseurs réclament près de 8 milliards de FCFA.

Au Nigeria, le volume des dettes accumulées par MRS depuis 2017 a atteint près de 200 millions $, soit près de 120 milliards de FCFA.

Sylvain Andzongo

la-banque-mondiale-pousse-l-etat-du-cameroun-a-se-desengager-de-certains-secteurs-productifs
Dans son rapport intitulé « Créer des marchés au Cameroun », la Banque mondiale estime que la présence de l’État dans les secteurs productifs décourage le...
fuh-calistus-gentry-secretaire-d-etat-depuis-16-ans-nomme-interimaire-a-la-tete-du-ministere-des-mines
Suite au décès du ministre des Mines, de l’Industrie et du Développement technologique, Gabriel Dodo Ndoké, survenu le 21 janvier 2023, l’intérim à...
la-banque-mondiale-ponte-le-manque-de-coherence-des-politiques-fiscales-au-cameroun
Dans un rapport paru en début décembre et intitulé « Créer des marchés au Cameroun », la Banque mondiale pointe le « manque de...
l-afd-s-engage-a-injecter-33-4-milliards-de-fcfa-dans-des-projets-dans-la-partie-septentrionale-du-cameroun
Le ministre camerounais de l’Économie, Alamine Ousmane Mey, signe ce 30 janvier 2023 à Garoua, dans la partie septentrionale du pays, trois accords...

Les banques du Cameroun dominent à 78% le marché des titres publics au Gabon à fin 2021 avec Ecobank Cameroun qui détient la plus grande part de marché (17,50 %)

InfographieIAC banques camerounaises

A la Une du magazine


Investir au Cameroun n121:Mai 2022

Les marges de progression du secteur télécom camerounais


Pourquoi les entreprises camerounaises cachent autant leurs comptes ?


Business in Cameroon n110: April 2022

Covid-19, war in Europe: Some Cameroonian firms will suffer


Albert Zeufack: “Today, the most important market is in Asia

  1. Plus lus 7 jours
  2. partagés 1 mois
  3. lus 1 mois
next
prev