logoIC
Yaoundé - 20 septembre 2020 -
Gestion publique

Construction du complexe sportif d’Olembé : le Canadien Magil remplace sur fond de tension l’Italien Piccini

Construction du complexe sportif d’Olembé : le Canadien Magil remplace sur fond de tension l’Italien Piccini

(Investir au Cameroun) - Narcisse Mouelle Kombi, le ministre des Sports (Minsep), a présidé le 3 décembre à Yaoundé, une réunion consacrée à l’organisation de la clôture du marché résilié de l’entreprise italienne Gruppo Piccini, préalablement en charge de la construction du complexe sportif d’Olembé et au transfert de la responsabilité des travaux à l’entreprise canadienne Magil, choisie pour la reprise et l’achèvement des travaux dudit complexe.

Le ministre a rappelé qu’il a procédé, par décision n° 253/Minsep/CAB du 29 novembre 2019, sur instructions de la présidence de la République, à la résiliation du marché passé le 30 décembre 2015 avec Piccini pour la construction du complexe d’Olembé d’une valeur prévisionnelle de 163 milliards de FCFA. « Ceci, en raison d’importants manquements contractuels et de la défaillance de l’entreprise dûment constatés », a indiqué le membre du gouvernement.

« L’entreprise Piccini, bien qu’ayant été formellement conviée à cette rencontre, n’y a pas été représentée », a révélé le membre du gouvernement au cours de la réunion. En ce qui concerne la clôture du marché résilié, le maître d’ouvrage a relevé qu’une évaluation des travaux réalisés par l’entreprise Piccini a été effectuée en date du 29 novembre 2019. Elle a été sanctionnée par un procès-verbal signé de Piccini et d’Egis, assistant à la maîtrise d’ouvrage. « Ledit procès-verbal relève un gap considérable entre les travaux réalisés et les paiements effectués, se traduisant, prima facie, par un trop-perçu de la part de Piccini », a déclaré le Minsep.

Le ministre a rappelé que l’État du Cameroun a accordé sa caution pour un emprunt bancaire au profit de Piccini d’une valeur de 4 milliards de FCFA, en plus des décomptes payés à l’entreprise. Il a conclu sur ce premier point qu’un inventaire exhaustif du matériel existant sur le chantier sera réalisé.

Toutefois, a précisé le ministre des Sports, ces opérations nécessaires, de même que d’éventuelles réserves ou objections d’une partie quelconque, ne doivent pas et ne feront pas obstacle à la prise en main immédiate du chantier par le nouvel opérateur désigné pour la réalisation du projet du complexe sportif d’Olembé.

Des forces de l’ordre pour sécuriser le chantier 

S’agissant du transfert de la responsabilité du chantier, le ministre des Sports a demandé à l’entreprise Piccini de mettre immédiatement à la disposition de Magil les espaces de travail nécessaires à la direction du chantier. Il a également instruit que l’entreprise Magil procède d’ores et déjà au démarrage de ses travaux et prenne instamment le contrôle de la sécurité physique du chantier, avec le soutien des forces de défense et de sécurité.

M. Mouelle Kombi a clos son propos en rappelant que le complexe sportif d’Olembé procède de la volonté du président de la République de doter le Cameroun de « grandes et ambitieuses » infrastructures sportives, pour l’accueil d’évènements internationaux de haut niveau, à l’instar de la Coupe d’Afrique des Nations 2021.

Après une descente sur le site des travaux, le ministre a eu un bref entretien avec des ouvriers du chantier préalablement employés par Piccini, à qui il a rappelé que le gouvernement, depuis, plusieurs mois, accompagne le processus de règlement de leurs arriérés de salaire. Il leur a indiqué avoir demandé à l’entreprise Magil de prendre en compte leur expérience et leur expertise dans le processus de la main-d’œuvre pour la reprise et l’achèvement des travaux du complexe.

Absent au cours de cette réunion, Piccini conteste la résiliation de contrat. Dans un communiqué publié le 30 novembre dernier, l’entreprise a menacé le gouvernement camerounais : « En tout état de cause, il est de notre juste et légitime droit, de communiquer que la décision du ministre est un acte administratif susceptible de tout recours approprié. Il va donc s’en dire qu’à défaut d’une annulation de cette décision dans les 72 heures, Gruppo Piccini fera valoir ses droits et entamera les procédures pour protéger ses intérêts sur le plan national et international ».

L’entreprise italienne estime qu’elle pouvait procéder à une livraison effective du terrain de jeu (un stade de 60 000 places) en décembre 2019.

Sylvain Andzongo

a-travers-telcar-cocoa-l-americain-cargill-reprend-le-leadership-du-negoce-du-cacao-au-cameroun-en-2019-2020
Avec 69 253 tonnes de fèves achetées au cours de la campagne cacaoyère 2019-2020, achevée le 15 juillet dernier, Telcar Cocoa, négociant local de la...
le-cameroun-annonce-pour-fevrier-2022-la-resorption-du-deficit-energetique-dans-la-region-forestiere-et-miniere-de-l-est
Le ministre camerounais de l’Eau et de l’Énergie, Gaston Eloundou Essomba (photo), a effectué ce 18 septembre 2020 dans la région de l’Est, une visite sur...
la-societe-camvert-ambitionne-de-planter-50-000-hectares-de-palmeraies-a-campo-dans-le-sud-du-cameroun
Le 12 septembre 2020, la société Camvert a lancé la mise en terre des 236 000 premiers plants de la palmeraie industrielle, en cours de création dans la...
marche-des-titres-publics-le-coronavirus-booster-les-emprunts-a-long-terme-en-zone-cemac
Au cours du 2e trimestre 2020, les six États de la Cemac (Cameroun, Congo, Gabon, RCA, Tchad et Guinée équatoriale) ont mobilisé une enveloppe de...

STOPBLABLACAM TV

A la Une du magazine


Investir au Cameroun n101 Septembre 2020

Covid-19 Des entrepreneurs s’expriment


Les populations défendent leur patrimoine foncier


Business in Cameroon n91: september-2020

Covid-19 Insights from entrepreneurs


Land squabbles between citizens and the government

  1. Plus lus 7 jours
  2. partagés 1 mois
  3. lus 1 mois
next
prev