logoIC
Yaoundé - 09 août 2022 -
Gestion publique

Cameroun-Banque mondiale : un projet de 60 milliards de FCFA en gestation, pour lutter contre l’insécurité alimentaire

Cameroun-Banque mondiale : un projet de 60 milliards de FCFA en gestation, pour lutter contre l’insécurité alimentaire

(Investir au Cameroun) - Le 8 mars 2022, Siméon Ehui, le directeur pour la région Afrique de la Banque mondiale en charge du développement durable, a été reçu en audience par le ministre camerounais de l’Agriculture et du Développement rural (Minader), Gabriel Mbairobe, annonce le Quotidien à capitaux publics, Cameroon Tribune.

« Nous sommes en discussion avec le Cameroun pour la finalisation d’un projet de lutte contre l’insécurité alimentaire, d’un montant de 100 millions de dollars (près de 60 milliards de FCFA). Il est question de voir comment maturer et finaliser ce projet », a révélé l’hôte du Minader au sortir de l’audience.

À travers le projet en gestation, le Cameroun se prépare ainsi à s’attaquer à un phénomène auquel environ 2,4 millions de personnes étaient encore exposées dans le pays à fin décembre 2021. Ce chiffre a été révélé le 25 janvier 2022 par le ministère de l’Agriculture, au cours de l’atelier de validation du Plan national de réponse à l’insécurité alimentaire et nutritionnelle (PNR).  

Selon le ministère de l’Agriculture, ce projet de lutte contre l’insécurité alimentaire devrait décupler l’assistance aux personnes en situation d’urgence alimentaire sur le territoire camerounais, accompagner les petits exploitants agricoles dans l’accroissement des rendements agricoles et sensibiliser les populations sur les effets des changements climatiques.

Pour rappel, l’insécurité alimentaire, qui sévit dans le Cameroun à des degrés divers, est généralement observée dans des régions au climat rude rendant les rendements agricoles insuffisants (Nord, Extrême-Nord et Adamaoua) ; celles abritant des réfugiés qui viennent augmenter la demande en produits alimentaires (Est, Extrême-Nord, Nord et Adamaoua) ; ou encore celles dans lesquelles sévit une certaine insécurité (l’Est et l’Adamaoua avec les rebelles centrafricains, puis le Nord-Ouest et le Sud-Ouest avec la crise séparatiste).

BRM

Lire aussi :

26-01-2022 - Au Cameroun, 300 000 personnes sont sorties de l’insécurité alimentaire entre mars et décembre 2021

pndp-du-fait-des-intemperies-le-cameroun-sollicite-une-nouvelle-extension-du-projet-agropastoral-finance-par-l-ue
Prévu pour s’achever au cours de ce mois d’août après une extension des délais obtenus fin 2021, le projet agropastoral du Programme national de...
monnaie-la-depreciation-du-fcfa-face-au-dollar-augmente-la-dette-du-cameroun-de-420-milliards-de-fcfa-en-un-an
Les différentes variations à la hausse du taux de change du FCFA par rapport au dollar américain ont provoqué une augmentation de 420 milliards de...
semaine-de-l-innovation-un-eclairage-pour-l-ere-de-la-5-5g-pour-huawei
La prochaine évolution de la technologie 5G, que Huawei a baptisée 5.5G, nous est dévoilée à travers une feuille de route de l'industrie en matière...
orange-fab-cameroun-demarre-sa-premiere-saison
Orange Cameroun a lancé le 15 juillet dernier la première saison de son programme d’accélération de start-up Orange Fab, avec l’ambition de faire émerger...

Les banques du Cameroun dominent à 78% le marché des titres publics au Gabon à fin 2021 avec Ecobank Cameroun qui détient la plus grande part de marché (17,50 %)

InfographieIAC banques camerounaises

A la Une du magazine


Investir au Cameroun n121:Mai 2022

Les marges de progression du secteur télécom camerounais


Pourquoi les entreprises camerounaises cachent autant leurs comptes ?


Business in Cameroon n110: April 2022

Covid-19, war in Europe: Some Cameroonian firms will suffer


Albert Zeufack: “Today, the most important market is in Asia

  1. Plus lus 7 jours
  2. partagés 1 mois
  3. lus 1 mois
next
prev