logoIC
Yaoundé - 19 septembre 2021 -
Gestion publique

Inflation : malgré la crise anglophone, les prix à la consommation fléchissent dans les villes de Buea et Bamenda

Inflation : malgré la crise anglophone, les prix à la consommation fléchissent dans les villes de Buea et Bamenda

(Investir au Cameroun) - Au premier semestre 2021, les prix des produits ont globalement fléchi dans les marchés des villes de Bamenda et de Buea, capitales des deux régions anglophones du Cameroun, en proie à une crise socio-politique depuis fin 2016. Selon un rapport que vient de publier l’Institut national de la statistique (INS), la progression des prix dans ces deux villes a été respectivement de 2,7% et 2,2% à fin juin 2021, contre respectivement 3,3% et 3,6% à la même période en 2020.

Concrètement, entre juin 2020 et juin 2021, les prix des produits ont connu une décélération de 1,4 point à Buea, et de 0,6 point à Bamenda. L’INS n’explique pas les raisons de ce ralentissement de la vitesse de l’inflation. Mais, elle peut être mise sur le compte de l’exportation des attaques des sécessionnistes anglophones vers les villes secondaires des régions du Nord-Ouest et du Sud-Ouest, en raison de la sécurisation des deux grandes villes sus-mentionnées par l’armée nationale.

Au demeurant, Buea et Bamenda ne sont pas les seules capitales régionales du pays à avoir connu une décélération de l’inflation au 30 juin 2021. Le rythme de progression a également baissé à « Bafoussam (de 3,0% à 1,9%), Yaoundé (de 2,3% à 1,6%), Garoua (de 2,5% à 1,9%), et Douala (de 2,3% à 1,9%) », souligne le rapport de l’INS.

À en croire la même source, « les prix ont également augmenté au 30 juin 2021 à un rythme plus rapide que la hausse de fin juin 2020 à Maroua (de 2,7% à 3,1%) et Ngaoundéré (de 2,1% à 2,3%) », mais surtout à Bertoua, où « l’accélération des prix (5,6%) a été plus forte que dans les autres villes », du Cameroun.

BRM

Lire aussi :

08-09-2021 - Au Cameroun, la hausse des prix des produits alimentaires (+3,7%) entretient l’inflation au 1er semestre 2021 (+2,2%)

nachtigal-hydro-power-company-s-engage-a-appuyer-les-structures-de-formation-professionnelle-au-cameroun
Le ministre de l’Emploi et de la Formation professionnelle, Issa Tchiroma Bakary, vient de signer avec Nachtigal Hydro Power Company (NHPC), la société de...
yaounde-se-dote-de-sa-premiere-station-de-traitement-des-boues-de-vidanges-en-vue-de-structurer-la-filiere
La première station de traitement des boues de vidange de Yaoundé vient d’être mise en service, apprend-on d’un communiqué du maire de la ville, Luc...
hydrocarbures-grace-a-38-nouveaux-wagons-citernes-camrail-declare-une-evacuation-record-de-80-000-m3-en-juillet
Camrail, le transporteur ferroviaire au Cameroun, revendique une évacuation record de 80 000 m3 de gasoil, de super et jet au cours du mois de...
cacao-en-une-semaine-le-prix-minimum-du-kg-de-la-feve-camerounaise-augmente-de-150-fcfa-sur-le-marche-local
Ce 17 septembre 2021, le kilogramme de fèves de cacao est vendu à un prix minimum de 1100 FCFA, selon les données publiées par le Système d’information...

A la Une du magazine


Investir au Cameroun n113 Septembre 2021

Le Cameroun, l’autre pays du cacao


L’émergence du private equity camerounais


Business in Cameroon n103: September-2021

Cameroon: The other cocoa land


The rise of private equity

  1. Plus lus 7 jours
  2. partagés 1 mois
  3. lus 1 mois
next
prev