logoIC
Yaoundé - 28 janvier 2021 -

BannerICBC2021

Gestion publique

Fin de mandat en vue pour le Camerounais Halilou Yerima Boubakary, SG de la Commission bancaire de l’Afrique centrale

Fin de mandat en vue pour le Camerounais Halilou Yerima Boubakary, SG de la Commission bancaire de l’Afrique centrale

(Investir au Cameroun) - Le prochain sommet des chefs d’État de la Cemac (Communauté économique et monétaire de l’Afrique centrale), qui compte le Cameroun, le Congo, le Gabon, le Tchad, la RCA et la Guinée équatoriale, devra consacrer la nomination d’un nouveau secrétaire général de la Commission bancaire de l’Afrique centrale (Cobac), le régulateur du secteur bancaire dans l’espace Cemac.

Dans le communiqué ayant sanctionné la dernière réunion de son comité ministériel, tenue le 3 juillet 2020, l’Union monétaire de l’Afrique centrale (Umac) révèle en effet qu’elle s’apprête à proposer aux chefs d’État de la Cemac, « les dossiers de nomination d’un secrétaire général et du secrétaire général adjoint » de la Cobac.

Le nouveau SG attendu viendra ainsi remplacer le Camerounais Halilou Yerima Boubakary, nommé à ce poste depuis 2015. Durant son mandat, cet ancien membre du gouvernement camerounais a conduit ou initié d’importantes réformes au sein de l’organe de régulation du secteur bancaire.

Parmi ces réformes, l’on peut citer la définition en cours des normes prudentielles applicables aux établissements de paiement en matière d’émission de monnaie électronique. Ce texte vise à s’ajuster au regard de la montée fulgurante du mobile money dans les pays de la Cemac. On peut également mentionner le nouveau cadre juridique régissant l’activité de microfinance dans la zone Cemac, qui était jusque-là caractérisée par une gestion pour le moins chaotique, au regard du nombre d’établissements ayant fermé ces dernières années, pour cause d’écarts managériaux.

BRM

Lire aussi:

27-06-2018 - Les établissements de microfinance de la Cemac ont jusqu’en janvier 2020, pour se conformer au nouveau cadre réglementaire régissant l’activité    

le-cameroun-elargie-le-spectre-des-marches-pouvant-faire-l-objet-de-passation-electronique
Dans le cadre de la dématérialisation des marchés publics au Cameroun, le ministre en charge du secteur (Minmap), Ibrahim Talba Malla, a signé le 19...
les-financements-concessionnels-representent-66-du-portefeuille-de-la-banque-mondiale-au-cameroun
A l’occasion d’une signature de convention relative au développement de la région du lac Tchad, le ministre en charge de l’Économie (Minepat) a fait le...
avec-des-charges-de-personnels-equivalant-a-90-du-ca-le-matgenie-constitue-un-risque-budgetaire-pour-l-etat
Selon la Commission technique de réhabilitation des entreprises du secteur public et parapublic (CTR), les charges de personnels du Parc national du...
apres-le-lancement-manque-de-son-reseau-mobile-camtel-tente-de-maintenir-ses-clients-en-eveil
« Nos services Blue ont fait l’objet d’un enthousiasme certain depuis leur dévoilement, et nous voulons rassurer le public de ce que nous travaillons...

A la Une du magazine


Investir au Cameroun n104 Décembre 2020

L’émergence d’une industrie automobile camerounaise


La bataille du « Made in Cameroon »


Business in Cameroon n94-95: Décembre-2020

The rise of Cameroon’s automotive industry


The «Made in Cameroon» war

  1. Plus lus 7 jours
  2. partagés 1 mois
  3. lus 1 mois
next
prev