logoIC
Yaoundé - 04 mars 2021 -
Gestion publique

L’État distribue aux éleveurs 164 génisses importées de France afin de booster la production laitière du Cameroun

L’État distribue aux éleveurs 164 génisses importées de France afin de booster la production laitière du Cameroun

(Investir au Cameroun) - Le ministre de l’Élevage, Dr Taïga, a signé le 17 février une décision portant répartition de génisses gestantes importées de France, fin 2020, aux organisations des producteurs engagés dans la production laitière au Cameroun.

«Il est autorisé à compter de la date de signature de la présente décision, la distribution de 164 génisses gestantes de race Montbéliarde acquises par le Projet de développement de l’élevage (Prodel), aux organisations (…) engagées dans la production laitière sur la base de leur business plan validé par le comité régional de présélections des sous-projets», écrit le Dr Taïga. Dans le détail, neuf organisations de la région de l’Adamaoua obtiennent 139 génisses. La région de l’Extrême-Nord s’en tire avec 15 génisses et le Centre, 10 génisses.

Selon le Prodel, « le gouvernement a opté pour la race montbéliarde. Elle présente l’avantage d’avoir une adaptation plus facile à des conditions climatiques rudes. L’eau et l’herbe en abondance garantissent une production de 20 litres de lait par jour et par vache. Des implications technologiques dans la traite permettent d’intensifier la production du lait ».

Le Cameroun cible ainsi l’augmentation de sa production laitière où le pays accuse un déficit de 120 000 tonnes par an. L’importation du lait et de ses produits dérivés coûte encore 20 milliards de FCFA par an au Cameroun, selon l’Institut national de la statistique.

En décembre 2020, le ministère de l’Élevage a indiqué qu’un marché relatif à l’acquisition progressive des vaches laitières et la reproduction des semences bovines a été signé avec la société Coopex Montbéliarde (France) pour un montant de 824 881 euros, soit 541,08 millions de FCFA.

S.A.

reouverture-officielle-annoncee-du-corridor-douala-bangui-ferme-depuis-3-mois-pour-insecurite-en-rca
Des sources autorisées au sein de l’administration douanière camerounaise annoncent la réouverture officielle du corridor Douala-Bangui fermé depuis près...
sur-prescription-de-l-omc-le-cameroun-prepare-un-programme-national-d-elaboration-des-normes-pour-2022
Charles Booto à Ggon, le Directeur général de l’Agence des normes et de la qualité (Anor), a lancé, pour la période de février-avril 2021, un appel à...
la-banque-europeenne-d-investissement-pourrait-entrer-dans-le-capital-de-la-bdeac
Nikolaos Miliniatis, chef de la Représentation de la Banque européenne d’investissement (BEI) pour l'Afrique centrale, a été reçu le 2 mars à Brazzaville...
les-propositions-de-l-expert-camerounais-alain-symphorien-ndzana-biloa-pour-une-meilleure-fiscalite-internationale
La Covid-19 est venue exposer davantage le besoin pour les pays, notamment ceux qui disposent de ressources financières modestes, de pouvoir mobiliser...

A la Une du magazine


Investir au Cameroun n106 Janvier 2021

Le Cameroun passe à la phase industrielle


Mathurin Kamdem, un patriote déterminé


Business in Cameroon n96: January-2021

Cameroon moves to the industrial phase


Mathurin Kamdem, a determined patriot

  1. Plus lus 7 jours
  2. partagés 1 mois
  3. lus 1 mois
next
prev