logoIC
Yaoundé - 15 juin 2019 -
Gouvernance

Le Cameroun se donne jusqu'au 31 décembre 2019 pour préparer sa prochaine validation à l'ITIE

Le Cameroun se donne jusqu'au 31 décembre 2019 pour préparer sa prochaine validation à l'ITIE

(Investir au Cameroun) - Après l'évaluation, le 29 juin dernier, de la mise en œuvre de l’Initiative pour la transparence dans les industries extractives (ITIE) au Cameroun, le ministre des Finances (Minfi), Louis Paul Motaze (photo), apporte des nouvelles fraîches dans une interview parue ce 28 août dans la presse gouvernementale.

Selon le Minfi, « le Conseil d’administration a fait siennes les quatorze recommandations [engagement de la société civile, le registre des licences, la politique sur la transparence des contrats, les données de production, les revenus en nature, les transactions des entreprises d’Etat, etc.] du validateur indépendant. Le Cameroun doit donc s’atteler à les mettre en œuvre dans les délais prescrits, et au plus tard le 31 décembre 2019, date à laquelle les actions réalisées ne seront plus prises en compte dans le cadre de la prochaine validation ».

Louis Paul Motaze affirme que le Cameroun a déjà commencé à mettre en œuvre ces recommandations, surtout celles relatives aux trois exigences pour lesquelles les progrès réalisés ont été jugés inadéquats. Il s’agit de la promulgation d’une loi sur les dépenses quasi fiscales, la transparence dans les transferts internationaux et l’entrée au Comité national de l’ITIE du ministère en charge du Développement local.

S.A

STOPBLABLACAM TV

A la Une du magazine


Investir au Cameroun n85: Mai 2019

L’émergence du Private Equity au Cameroun

Rencontre avec le DG de Jumia Cameroun



Business in Cameroon n75: May 2019

Private Equity emerges in Cameroon

Interview with the Managing Director of Jumia Cameroon


  1. Plus lus 7 jours
  2. partagés 1 mois
  3. lus 1 mois
next
prev