logoIC
Yaoundé - 29 septembre 2020 -
Mines

Le Cameroun lance un inventaire de son potentiel minier sur une superficie de 160 000 km2

Le Cameroun lance un inventaire de son potentiel minier sur une superficie de 160 000 km2

(Investir au Cameroun) - Dès ce mois de janvier 2014, le Projet de renforcement des capacités dans le secteur minier (Precasem), hébergé par le ministère camerounais des Mines et co-financé par l’Etat du Cameroun et la banque mondiale, lance dans six régions (Nord, Adamaoua, Ouest, Est, Littoral et Centre) sur les 10 que comptent le Cameroun, des opérations de «levé géophysique aéroporté».

En révélant cette information au cours d’une conférence de presse qu’il a donné ce 21 janvier 2014 à Yaoundé, le ministre camerounais des Mines, Emmanuel Bondé, a précisé que cette campagne vise à identifier de nouvelles zones du territoire camerounais potentiellement minières, mais qui «n’ont jamais fait l’objet d’inventaire par le passé».

Cette «nouvelle percée dans le sous-sol camerounais», qui va couvrir une superficie de 160 000 Km2, apprend-on, va également permettre au pays de se doter de 13 nouvelles cartes géologiques, contre une seule actuellement ; concourant par ailleurs à porter la superficie désormais explorée de 40 à environ 70% du territoire camerounais, a souligné le coordonnateur du Precasem, Guillaume Sosthène Mananga.

Ce nouvel inventaire du potentiel minier camerounais, apprend-on, va concrètement consister au survol (en basse altitude, environ 80m) des zones ciblées par des aéronefs équipés de capteurs devant enregistrer les informations et données provenant du sous-sol.

Cet inventaire qui va se dérouler jusqu’au mois de juin 2015, soit sur une durée de un an et demi, est la toute première après celle de la fin des années 80, qui plus est, n’avait pas utilisé toutes les technologies nouvelles dont on dispose de nos jours en matière de levé géophysique, a précisé le coordonnateur du Precasem.

BRM

Lire aussi

21-11-2013 - Cameroun: le groupe Jindal rachète les parts de Legend Mining dans le projet d’exploration du fer à Ngovayang

02-12-2013 - Un an après son admission au processus de Kimberly, le Cameroun a commercialisé 2414 carats de diamants

02-10-2013 - Le gisement de fer de Nkout, au Cameroun, passe aux mains de la société britannique IMIC

 

marche-monetaire-le-cameroun-cloture-son-3e-trimestre-2020-avec-une-levee-de-fonds-de-20-milliards-de-fcfa
Le 30 septembre 2020, le Trésor public camerounais clôture ses activités de recherche des financements sur le marché des titres publics de la Beac, pour...
entre-2009-et-2014-le-belge-belfius-banque-a-decaisse-plus-de-36-milliards-de-fcfa-au-benefice-du-cameroun
36,6 milliards de FCFA, soit 55,8 millions d’euros. Telle est l’enveloppe mise à la disposition du Cameroun entre 2009 et 2014, par la Belfius Banque, un...
grace-au-fida-le-cameroun-vise-une-production-de-200-000-tonnes-d-oignons-en-2020
Dans le cadre de la 2e phase du projet d’appui au développement des filières agricoles (Padfa II), dont le ministère de l’Économie a signé un accord de...
le-cameroun-entend-mobiliser-180-milliards-de-fcfa-sur-le-marche-monetaire-au-4e-trimestre-2020
Après un léger répit, suite au succès d’un programme d’émissions de titres publics de moyen et de long terme, qui lui aura permis de lever 219,4 milliards...

STOPBLABLACAM TV

A la Une du magazine


Investir au Cameroun n101 Septembre 2020

Covid-19 Des entrepreneurs s’expriment


Les populations défendent leur patrimoine foncier


Business in Cameroon n91: september-2020

Covid-19 Insights from entrepreneurs


Land squabbles between citizens and the government

  1. Plus lus 7 jours
  2. partagés 1 mois
  3. lus 1 mois
next
prev