logoIC
Yaoundé - 22 juillet 2019 -
Transport

Louis Georges Njipendi Kouotou, ex-PCA de Camair-Co, remplace Ernest Dikoum au poste de DG de la compagnie aérienne du Cameroun

Louis Georges Njipendi Kouotou, ex-PCA de Camair-Co, remplace Ernest Dikoum au poste de DG de la compagnie aérienne du Cameroun

(Investir au Cameroun) - Cameroon Airlines Corp (Camair-Co) vient d’enregistrer son sixième directeur général (DG) ce 27 mai 2019, en l’espace de huit ans d’existence. Par décret présidentiel, Paul Biya a nommé ce jour, Louis Georges Njipendi Kouotou (photo), ex-président du conseil d’administration (PCA) de Camair-Co, au poste de DG de la compagnie aérienne nationale.

Njipendi Kouotou remplace Ernest Dikoum au terme d’un conseil d’administration tenu à Yaoundé. Le ministre des Transports, Jean Ernest Ngalle Massena Bibehe, devient PCA de Camair-Co.

M. Dikoum, ancien directeur régional de la compagnie Emirates pour le Sénégal et la Guinée, avait été désigné comme nouveau directeur général de la compagnie aérienne nationale du Cameroun, le 22 août 2016. Il aura donc occupé ce poste pour une période d’à peine trois ans.

Louis Georges Njipendi Kouotou, administrateur civil de formation, est arrivé à la Camair-Co au terme d’un conseil d’administration extraordinaire tenu le 24 avril 2017. Il avait remplacé Mefiro Oumarou, ministre délégué auprès du ministre des Transports. Deux ans plus tard, Njipendi Kouotou devient DG de la compagnie.

Camair-Co est presque toujours déficitaire depuis son lancement en 2011. La compagnie a bénéficié d’un plan de redressement proposé en 2016 par le cabinet américain Boeing Consulting. Ce plan prévoit, entre autres, l’apurement d’une dette de 35 milliards FCFA, l’injection de 60 milliards FCFA, le redimensionnement du réseau à près de 23 destinations, la modernisation de la flotte avec le passage à douze aéronefs et la mise en place d’un plateau technique pour la maintenance des avions sur place.

Mais la mise en œuvre du plan de relance proposé par Boeing rencontre des défis du fait de moyens financiers. Les employés de Camair-Co accusent plusieurs mois d’arriérés de salaire. Deux avions sur six sont cloués au sol faute d’argent pour la maintenance. Le fleuron de l’aviation camerounaise se retrouve en insolvabilité auprès des agences nationales de l’aviation civile, des compagnies d’assistance en escale et fournisseurs divers. Le transporteur aérien n’assure plus ses vols régionaux.

Sylvain Andzongo

STOPBLABLACAM TV

A la Une du magazine


Investir au Cameroun n87-88: Juillet / Août 2019

Ces multinationales qui réussissent au Cameroun


Le combat d’un Camerounais pour une justice fiscale internationale


Business in Cameroon n77-78: July - August 2019

Discovering multinationals that thrive in Cameroon


Meeting with the Cameroonian who fights for global tax fairness

  1. Plus lus 7 jours
  2. partagés 1 mois
  3. lus 1 mois
next
prev