logoIC
Yaoundé - 04 mars 2021 -
Travaux publics

Inauguration de la route Nkolessong-Nding (86 km) construite par le Chinois CWE dans le Centre du Cameroun

Inauguration de la route Nkolessong-Nding (86 km) construite par le Chinois CWE dans le Centre du Cameroun

(Investir au Cameroun) - Emmanuel Nagnou Djoumessi, le ministre des Travaux publics (Mintp), procède ce 28 décembre à l’inauguration de la route Nkolessong-Nding (89 km) et la bretelle Nanga Eboko-Bifogo (6 km), sur la nationale numéro 1.

Selon le Mintp, « cette inauguration constitue la matérialisation de l’effort de l’investissement de l’État du Cameroun dans le domaine des infrastructures routières, en ce sens qu’il est entièrement financé par le Budget d’investissement public ». En effet, le bitumage de Nkolesseng-Nding et la bretelle Nanga Eboko-Bifogo, qui fait partie du projet d’aménagement de la route Obala-Batchenga-Bouam (275 km), a mobilisé un financement d’environ 55,43 milliards de FCFA.

L’infrastructure routière vise, entre autres, l’amélioration du niveau de service de la liaison entre les régions du Centre et de l’Est ; tout en rendant possible la connectivité entre les départements de la Lekié, de la Haute Sanaga, dans la région du Centre et du Lom-et-Djerem dans la Région de l’Est. Au plan économique, l’aménagement de cette route permettra d’accroître les échanges entre les régions du Centre, de l’Est, de l’Adamaoua, du Nord et de l’Extrême-Nord, à fort potentiel agricole.

Cette inauguration n’occulte pas qu’il y a eu des défis dans la conduite des travaux. L’entreprise chinoise China International Water and Electric Corp (CWE), adjudicataire du marché depuis près de cinq ans, a régulièrement évoqué des arriérés de paiement des décomptes pour expliquer divers retards dans la livraison des travaux. Un argumentaire jugé faible par le maître d’ouvrage qui, au mois de juillet 2020, a comptabilisé une consommation des délais de 94,02% et un taux de paiement de l’ordre de 73,04%. « Il est hors de question qu’on prenne six mois pour construire 11 km de route, c’est inadmissible », s’était offusqué Emmanuel Nganou Djoumessi, au cours d’une réunion tenue le 1er juillet à Yaoundé.

Le ministre des Travaux publics avait alors sommé l’entreprise chinoise China CWE de livrer les travaux dans un délai de 60 jours, à compter du 1er juillet 2020. Ce qui a visiblement porté des fruits puisqu’au 28 décembre 2020, l’on est à l’étape de l’inauguration de la route.

Sylvain Andzongo

reouverture-officielle-annoncee-du-corridor-douala-bangui-ferme-depuis-3-mois-pour-insecurite-en-rca
Des sources autorisées au sein de l’administration douanière camerounaise annoncent la réouverture officielle du corridor Douala-Bangui fermé depuis près...
sur-prescription-de-l-omc-le-cameroun-prepare-un-programme-national-d-elaboration-des-normes-pour-2022
Charles Booto à Ggon, le Directeur général de l’Agence des normes et de la qualité (Anor), a lancé, pour la période de février-avril 2021, un appel à...
la-banque-europeenne-d-investissement-pourrait-entrer-dans-le-capital-de-la-bdeac
Nikolaos Miliniatis, chef de la Représentation de la Banque européenne d’investissement (BEI) pour l'Afrique centrale, a été reçu le 2 mars à Brazzaville...
les-propositions-de-l-expert-camerounais-alain-symphorien-ndzana-biloa-pour-une-meilleure-fiscalite-internationale
La Covid-19 est venue exposer davantage le besoin pour les pays, notamment ceux qui disposent de ressources financières modestes, de pouvoir mobiliser...

A la Une du magazine


Investir au Cameroun n106 Janvier 2021

Le Cameroun passe à la phase industrielle


Mathurin Kamdem, un patriote déterminé


Business in Cameroon n96: January-2021

Cameroon moves to the industrial phase


Mathurin Kamdem, a determined patriot

  1. Plus lus 7 jours
  2. partagés 1 mois
  3. lus 1 mois
next
prev