logoIC
Yaoundé - 24 avril 2024 -
Agriculture

Engrais : premier fournisseur du Cameroun, la Russie envisage désormais la construction d’une usine dans le pays

Engrais : premier fournisseur du Cameroun, la Russie envisage désormais la construction d’une usine dans le pays

(Investir au Cameroun) - Reçu en audience le 24 août 2023 par le ministre camerounais de l’Agriculture, Gabriel Mbairobe, l’ambassadeur de la Russie au Cameroun, Anatoly Bashkin (photo), a indiqué que son pays envisage désormais la création d’une usine de production des engrais, dans le cadre du renforcement de la coopération agricole avec le Cameroun. Si ce projet se matérialise, la Russie délaisserait alors son statut d’exportateur de cet intrant agricole vers le Cameroun, pour arborer celui de producteur local.

En effet, selon les données de l’Institut national de la statistique (INS), la Russie est le premier fournisseur des engrais au Cameroun, avec 43% des parts de marché, contre seulement 11% pour la Chine. En raison de l’implication de ce pays dans le conflit avec l’Ukraine, les dépenses d’importation des engrais du Cameroun ont d’ailleurs progressé de 43,4% en glissement annuel, au cours de la période janvier-septembre 2022, selon l’INS.

Au regard de ce qui précède, la mise en place d’une unité de production des engrais par la Russie au Cameroun ferait un grand bien à la balance commerciale du Cameroun, déficitaire depuis de longues années. Cependant, cet espoir est à relativiser dans la mesure où, depuis plusieurs années, des projets de construction des usines de production des engrais au Cameroun tardent à se matérialiser.

C’est le cas du projet de 1 250 milliards de FCFA porté par la société allemande Ferrostaal, qui peine à démarrer depuis 10 ans dans la ville de Limbé, région du Sud-Ouest. « Les négociations butent sur le prix du gaz proposé, qui rend le projet non rentable. Le dossier se trouve à la Société nationale des hydrocarbures (SNH) », révèle-t-on au ministère de l’Économie.

S’exprimant le 30 juin 2023 à l’Assemblée nationale, au cours d’une séance de questions orales aux membres du gouvernement, Fuh Calistus Gentry, le ministre de l’Industrie par intérim, a annoncé que trois autres projets du même type sont en gestation dans le pays. Sans en dire davantage sur la date effective de leur démarrage sur le terrain. En attendant, pour éviter la baisse des rendements agricoles, le gouvernement camerounais a annoncé une subvention de 14 milliards de FCFA en 2023, pour soutenir les prix des engrais qui se sont envolés depuis le déclenchement du conflit russo-ukrainien en février 2022.

BRM

Lire aussi :

03-07-2023-Engrais : trois usines annoncées au Cameroun, après le projet de l’Allemand Ferrostaal en berne depuis 10 ans

12-04-2023 - Importations : carburants, engrais et poissons congelés plombent la balance commerciale du Cameroun en 2022

25-09-2020 - Depuis 7 ans, Ferrostaal peine à matérialiser son projet d’usine d’engrais chimique dans le Sud-Ouest du Cameroun

eau-potable-le-projet-d-alimentation-de-yaounde-de-300-000-m3-j-est-acheve-mais-certains-quartiers-auront-encore-soif
La construction de l’infrastructure destinée à approvisionner la ville de Yaoundé en eau potable, captée depuis le fleuve Sanaga dans la région du Centre,...
developpement-local-la-finance-islamique-proposee-aux-communes-comme-alternative-au-financement-des-projets
Cyrille Ngnang, maire de Bafoussam 1er, dans la région de l’Ouest, a fait le déplacement pour Yaoundé, afin d’en apprendre un peu plus sur la finance...
camtel-recherche-des-avocats-et-conseils-juridiques-pour-defendre-ses-interets-dans-un-environnement-concurrentiel
La Cameroon Telecommunications (Camtel), opérateur historique des télécoms au Cameroun, a lancé le 19 avril dernier un appel à candidatures pour le...
marche-des-titres-de-la-beac-le-cameroun-prepare-une-operation-de-rachat-de-dette-une-grande-premiere-depuis-13-ans
Au mois de mai 2024, le Trésor public camerounais devrait lancer une opération de rachat de dette sur le marché des titres publics de la Banque des États...

A la Une du magazine


Investir au Cameroun n121:Mai 2022

Les marges de progression du secteur télécom camerounais


Pourquoi les entreprises camerounaises cachent autant leurs comptes ?


Business in Cameroon n110: April 2022

Covid-19, war in Europe: Some Cameroonian firms will suffer


Albert Zeufack: “Today, the most important market is in Asia

  1. Plus lus 7 jours
  2. partagés 1 mois
  3. lus 1 mois
next
prev