logoIC
Yaoundé - 23 octobre 2021 -
Economie

La CFC, nouvelle filiale de la SABC, projette de produire 90 000 poussins et 112 500 œufs à couver par semaine

La CFC, nouvelle filiale de la SABC, projette de produire 90 000 poussins et 112 500 œufs à couver par semaine

(Investir au Cameroun) - La Compagnie fermière camerounaise (CFC), dernière-née du Groupe Société anonyme des brasseries du Cameroun (SABC), ambitionne, entre autres, de booster le secteur de l’élevage au Cameroun. « La Compagnie fermière camerounaise entend apporter son expertise pour l’amélioration de l’offre en nutrition animale avec la mise en place d’une ferme parentale qui produira 112 500 œufs à couver/semaine et d’un couvoir capable de produire 90 000 poussins d’un jour par semaine destinés à l’élevage de poulets de chair par des éleveurs camerounais », lit-on dans la fiche de présentation de cette filiale de la SABC.

Calculette en main, la CFC, un investissement de 18 milliards de FCFA à Mbankomo, une banlieue de Yaoundé, ambitionne ainsi de produire 360 000 poussins d’un jour par mois, soit 4,32 millions par an. Pour ce qui est des œufs à couver, la société se fixe l’objectif de produire 450 000 œufs par mois, soit 5,4 millions d’œufs à couver par an.

L’annonce de cet investissement intervient dans un contexte où le Cameroun continue d’effectuer des importations des intrants avicoles depuis le Brésil, le Maroc et la Turquie. Ce qui crée souvent des pénuries dans la production des poulets et une flambée des prix de la volaille sur le marché. 

Avec la CFC dont les activités s’étendent aussi à la production du maïs, le groupe SABC promet d’encadrer 25 000 exploitants agricoles, offrir 250 nouveaux emplois jeunes et des milliers d’emplois indirects dans les domaines des transports, de la logistique et de la distribution.

S.A.

Lire aussi :

15-07-2021-Le brasseur SABC investit 18 milliards de FCFA dans une maïserie pour satisfaire la totalité de sa demande en gritz

l-administration-provisoire-recrute-un-auditeur-pour-faire-la-lumiere-faillite-de-la-smid-a-douala
Après la prorogation de son mandat de six mois, à compter du 12 août 2021 par le tribunal de Première instance de Douala-Bonanjo, l’administrateur de la...
westend-farms-inaugure-son-projet-integre-de-production-et-de-commercialisation-de-la-viande-de-porc-au-cameroun
Le ministre camerounais de l’Elevage, Dr Taïga, a procédé le 20 octobre 2021 dans la localité de Ndokoa, dans la région du Centre du pays, a...
au-cameroun-mtn-s-associe-a-la-huawei-ict-competition-pour-promouvoir-les-jeunes-talents-dans-les-tic
Après l’étape de Yaoundé, la capitale, la filiale au Cameroun de l’équipementier chinois Huawei a procédé, le 20 octobre 2021 dans les locaux de l’Ecole...
exportations-grace-a-un-coup-de-pouce-de-fairtrade-la-php-vendra-sa-banane-un-peu-plus-chere-des-janvier-2022
A compter du mois de janvier 2022, les acheteurs de la banane produite au Cameroun par la société des Plantations du Haut Penja (PHP), filiale locale de...

A la Une du magazine


Investir au Cameroun n114 Octobre 2021

Dossier La place du Cameroun dans le commerce international


Henri-Claude Oyima : «BGFIBank Cameroun est vraiment l’une de nos success-stories.»


Business in Cameroon n104: October-2021

Dossier Where does Cameroon stand in international trade?


Henri-Claude Oyima : “BGFIBank Cameroon is truly one of our success stories.”

  1. Plus lus 7 jours
  2. partagés 1 mois
  3. lus 1 mois
next
prev