logoIC
Yaoundé - 18 avril 2021 -
Energie

Contributions, remboursement, allocation des fonds… : les détails du prêt bancaire de 100 milliards de FCFA d’Eneo

Contributions, remboursement, allocation des fonds… : les détails du prêt bancaire de 100 milliards de FCFA d’Eneo

(Investir au Cameroun) - La société Eneo, concessionnaire du service public de l’électricité au Cameroun, a officialisé, ce 3 février 2021, sa convention de prêt d’un montant de 100 milliards de FCFA avec huit banques locales. Co-arrangé par les filiales camerounaises de Citibank et Société Générale, ce prêt bancaire avait été approuvé par le Conseil d’administration de cette entreprise depuis janvier 2020.  

Bien que huit banques locales aient participé à cette opération de levée de fonds, cinq d’entre elles se sont particulièrement illustrées, en pourvoyant 81% de l’enveloppe globale recherchée par cette société de production et de distribution de l’électricité, dont le capital est contrôlé par le fonds d’investissements britannique Actis.  

Premier contributeur à cette opération de levée de fonds, BGFI Cameroun y a injecté 23 milliards de FCFA. La filiale locale du groupe gabonais est suivie de Société Générale Cameroun, avec une contribution de 20 milliards de FCFA. Viennent ensuite Afriland First Bank avec 15 milliards de FCFA, Citibank (12 milliards de FCFA) et Ecobank Cameroun (11 milliards de FCFA).  

Trois autres banques ont mobilisé 19 milliards de FCFA. Il s’agit de la Bicec, filiale du Marocain Banque populaire et de la Camerounaise CBC qui ont chacun misé 7 milliards de FCFA dans l’opération ; puis de la SCB, filiale locale du Marocain Attijariwafa Bank, qui a contribué à hauteur de 5 milliards de FCFA à cet emprunt.  

De bonnes sources, les conditions initiales de l’opération prévoyaient un délai de remboursement de 5 ans, sur une base trimestrielle à compter du 12e mois. Le taux d’intérêt payable par Eneo est de 6,5%. L’enveloppe mobilisée viendra soutenir les projets d’investissements d’Eneo à hauteur de 65,5 milliards de FCFA. 21,1 milliards de FCFA iront au remboursement du solde d’un prêt à moyen terme contracté par Eneo. Le reste servira à financer divers besoins de trésorerie, ainsi que les frais inhérents à l’opération de levée de fonds (environ un milliard de FCFA).  

Des investissements attendus  

« Ce financement, issu d’une opération exceptionnelle, contribuera à répondre à la demande intérieure croissante de l’électricité. Il participera directement au renforcement de l’outil de production, au développement et à la modernisation de l’infrastructure de distribution, ainsi qu’à améliorer significativement le service aux clients. Nous apprécions le soutien des institutions de la République du Cameroun, qui ont à cœur de soutenir et faire avancer le secteur de l’électricité, partagent notre engagement et mettent en place des conditions de facilitation », a confié Éric Mansuy, le directeur général d’Eneo.  

Dans le détail, les ressources financières obtenues par Eneo dans le cadre de cet emprunt bancaire, apprend-on de l’entreprise, serviront à la finalisation de la première phase de la réhabilitation du barrage de Songloulou, la réhabilitation du système de refroidissement des groupes de production de la centrale hydroélectrique d’Edéa, ou encore le lancement de la réhabilitation des quatre turbo‑alternateurs du barrage de Lagdo, dans la région du Nord.  

Il en est de même de la poursuite du projet de construction de la centrale de Nguti‑Mamfe, la construction de parcs solaires pour hybridation des centrales isolées (Banyo, Poli, Yoko, Garoua-Boulaï, Touboro), la réalisation de l’étude préliminaire en vue de la mise en œuvre sur quatre sites de petites centrales hydroélectriques, le suivi du projet de réalisation de capacités solaire (25 MW) à Guider et Maroua, le renforcement des capacités de production et d’évacuation d’énergie des centrales thermiques de Kousseri, Yoko et Meyomessala...  

Mais plus globalement, grâce à un plan d’investissement de 195 milliards de FCFA, étendu sur la période 2020-2025, Eneo ambitionne d’étendre son réseau de manière à porter à 10 millions le nombre de personnes ayant accès à l’électricité au Cameroun, accroître la durée de vie des barrages de Songloulou et Lagdo de 20 ans supplémentaires, développer le solaire au moyen de l’hybridation des centrales thermiques existantes, et renforcer le réseau électrique avec de nouveaux poteaux plus adaptés.  

Avec l’opération de levée de fonds sus-mentionnée, Eneo porte à plus de 203 milliards de FCFA l’enveloppe des ressources mobilisées sur le marché bancaire national depuis l’année 2017. De sources autorisées, une autre opération de rachat de la dette de l’entreprise de l’ordre de 32 milliards de FCFA serait en cours de préparation.  

Brice R. Mbodiam

Lire aussi:

28-01-2021 - Conforté par les paiements de l’État, l’électricien Eneo lève 100 milliards de FCFA auprès de huit banques locales

les-premiers-dirigeants-de-la-nouvelle-societe-nationale-des-mines-du-cameroun-nommes-dont-un-dg-de-39-ans
Après la nomination des membres du conseil d’administration le 14 avril dernier, les principaux dirigeants de la Société nationale des mines du Cameroun...
delestages-dettes-vetuste-du-reseau-de-transport-les-revelations-du-dg-d-eneo
A fin 2019, Eneo réclamait à ses clients 180 milliards de FCFA, dont 63 milliards aux seules entreprises publiques ou à capitaux publics. Et dans le même...
la-sodecao-se-prepare-a-distribuer-aux-producteurs-4-millions-de-plants-de-cacaoyers-a-haut-rendement
La Société de développement du cacao (Sodecao) se prépare à distribuer aux producteurs du Cameroun une cargaison de 4 millions de plants de cacaoyers à...
camwater-declare-des-pertes-d-un-milliard-de-fcfa-par-mois-du-fait-de-la-fraude-hydraulique
Sur les antennes du média audiovisuel gouvernemental CRTV, la Cameroon Water Utilities (Camwater), entreprise publique en charge de la gestion de l’eau...

A la Une du magazine


Investir au Cameroun n108 Mars 2021

Personnel de l’Etat Un régime minceur s’impose


Un soutien à la compétitivité de l’industrie camerounaise


Business in Cameroon n98: March-2021

State personnel Time for a slimming diet


More support to boost the Cameroonian industry’s competitiveness

  1. Plus lus 7 jours
  2. partagés 1 mois
  3. lus 1 mois
next
prev