logoIC
Yaoundé - 04 mars 2021 -
Energie

La Semry, grande bénéficiaire du transfert de 20 MW de capacités énergétiques vers les régions septentrionales

La Semry, grande bénéficiaire du transfert de 20 MW de capacités énergétiques vers les régions septentrionales

À la fin du mois de janvier courant, Eneo et le gouvernement camerounais achèveront d’installer à Ngaoundéré, dans la partie septentrionale du Cameroun, des équipements pour la production de 8 MW d’énergie électrique. Mais, 12 MW sont d’ores et déjà installés à Djamboutou, dans la ville de Garoua.

De bonnes sources, ces capacités supplémentaires sont prioritairement mises à la disposition de la Société d’expansion et de modernisation de la riziculture de Yagoua (Semry), afin de faciliter l’irrigation des rizières et ainsi préserver la production de riz (entre 80 000 et 100 000 tonnes par an) de cette entreprise agro-industrielle publique.

Pour rappel, les 12 MW disponibles à Djamboutou et les 8 MW en cours d’installation à Ngaoundéré font partie des 20 MW de la centrale d’Ahala, banlieue de la capitale camerounaise, que le gouvernement a décidé, en décembre 2020, de transférer vers la partie septentrionale du pays. Depuis plus de deux mois, les populations et les entreprises du Septentrion font en effet face à un déficit énergétique, qui plombe leurs activités.

Officiellement, les délestages devenus la tasse de thé quotidienne des populations et entreprises des régions septentrionales sont le fait de la faible pluviométrie, qui a réduit à 48% le taux de remplissage du barrage de Lagdo, unique infrastructure énergétique d’envergure permettant d’alimenter en électricité les trois régions septentrionales du pays.

BRM

Lire aussi:

04-12-2020 - Le Cameroun va dépenser 2,2 milliards de FCFA par mois pour doter le septentrion de 20 MW d’électricité

20-01-2021 - Électricité : les centrales solaires de Guider et de Maroua coûteront 17 milliards de FCFA

reouverture-officielle-annoncee-du-corridor-douala-bangui-ferme-depuis-3-mois-pour-insecurite-en-rca
Des sources autorisées au sein de l’administration douanière camerounaise annoncent la réouverture officielle du corridor Douala-Bangui fermé depuis près...
sur-prescription-de-l-omc-le-cameroun-prepare-un-programme-national-d-elaboration-des-normes-pour-2022
Charles Booto à Ggon, le Directeur général de l’Agence des normes et de la qualité (Anor), a lancé, pour la période de février-avril 2021, un appel à...
la-banque-europeenne-d-investissement-pourrait-entrer-dans-le-capital-de-la-bdeac
Nikolaos Miliniatis, chef de la Représentation de la Banque européenne d’investissement (BEI) pour l'Afrique centrale, a été reçu le 2 mars à Brazzaville...
les-propositions-de-l-expert-camerounais-alain-symphorien-ndzana-biloa-pour-une-meilleure-fiscalite-internationale
La Covid-19 est venue exposer davantage le besoin pour les pays, notamment ceux qui disposent de ressources financières modestes, de pouvoir mobiliser...

A la Une du magazine


Investir au Cameroun n106 Janvier 2021

Le Cameroun passe à la phase industrielle


Mathurin Kamdem, un patriote déterminé


Business in Cameroon n96: January-2021

Cameroon moves to the industrial phase


Mathurin Kamdem, a determined patriot

  1. Plus lus 7 jours
  2. partagés 1 mois
  3. lus 1 mois
next
prev