logoIC
Yaoundé - 17 septembre 2019 -
Entreprises

Malgré la remontée du groupe SABC, Source du Pays conforte son leadership sur le marché des eaux minérales, avec 67 % des parts en 2018

Malgré la remontée du groupe SABC, Source du Pays conforte son leadership sur le marché des eaux minérales, avec 67 % des parts en 2018

(Investir au Cameroun) - Source du Pays (SP), leader du marché des eaux minérales au Cameroun depuis l’année 2016, a encore glané des parts de marché en 2018. D’après le groupe SABC, qui contrôle notamment la Société des eaux minérales du Cameroun (SEMC), son principal concurrent a maintenu son leadership sur le marché des eaux dans le pays l’année dernière, « avec environ 67 % des parts ».

Calculette en main, les parts de marché de Source du Pays (avec sa marque phare Supermont) progressent ainsi de 9 % sur une période de 2 ans. Cette entreprise contrôlait 58 % du marché en 2016. Cette année-là, l’entreprise avait notamment racheté Nabco, faisant ainsi tomber la marque Opur dans l’escarcelle de Source du Pays.

Cette performance de Source du Pays permet de tenir toujours à bonne distance le groupe SABC, dont la filiale spécialisée dans la production des eaux minérales a pourtant réalisé d’importants progrès en 2018, dans le cadre de sa stratégie de reconquête du leadership perdu il y a 2 ans. Au cœur de cette stratégie se trouve la marque Vitale, lancée pour les besoins de repositionnement.

À en croire les données de la SABC, dont les ventes des eaux ont globalement progressé de 19,2 % en 2018 (Aquabelle, Vitale et Tangui), cette nouvelle marque se comporte plutôt bien. En effet, apprend-on de sources officielles, Vitale a enregistré une augmentation de 8,5 % de parts de marché au cours de l’année 2018.

Cette embellie est principalement due aux bons résultats commerciaux obtenus sur les ventes du bidon de 10 litres lancé en 2017, et qui représente aujourd’hui 24 % des ventes totales. Le groupe SABC précise d’ailleurs qu’entre 2017 et 2018, les ventes enregistrées sur le bidon de 10 litres de la marque Vitale ont connu une progression de 157,7 %. Cette percée peut être mise sur le compte de son prix très attractif.

Au demeurant, dans leur bataille commerciale, le groupe SABC et Source du Pays doivent désormais tenir compte des autres concurrents, qui, de leur côté, rivalisent de stratégie pour conquérir davantage de parts de marché. Il s’agit d’abord de Sano, dont la campagne de communication et la baisse des prix n’ont pas empêché un léger fléchissement des performances en 2018 (7,5 % des parts du marché, en recul de 1,6 % par rapport à 2017).

Il y a ensuite la marque Vaclair, la dernière-née du marché de l’eau au Cameroun, dont les performances commerciales ont progressé au cours de l’année 2018, passant de 1 % à 2,7 % sur une période d’un an.

Brice R. Mbodiam

Lire aussi:

18-08-2017 - Grâce au rachat des actifs de Nabco, Source du Pays contrôle désormais 58% du marché des eaux minérales au Cameroun

16-05-2019 - Malgré l’accumulation des pertes, le groupe SABC décide de ne pas dissoudre sa filiale spécialisée dans la production des eaux minérales

STOPBLABLACAM TV

A la Une du magazine


Investir au Cameroun n89: Septembre 2019

Le coût faramineux de la « crise anglophone »


Décollage réussi pour la Transahélienne de Camair-Co


Business in Cameroon n79: September 2019

The outstanding cost of the Anglophone Crisis


Camair-Co: The Trans-Sahelian line successfully launched

  1. Plus lus 7 jours
  2. partagés 1 mois
  3. lus 1 mois
next
prev