logoIC
Yaoundé - 19 septembre 2021 -
Finance

Les entreprises publiques camerounaises affichent 224 milliards de FCFA de pertes cumulées entre 2017 et 2019

Les entreprises publiques camerounaises affichent 224 milliards de FCFA de pertes cumulées entre 2017 et 2019

(Investir au Cameroun) - Dans un document annexé à la loi de Finances 2021, le gouvernement camerounais révèle des statistiques sur ce qu’un rapport du Fonds monétaire international (FMI) appelait déjà « les piètres performances » des entreprises publiques. Dans ledit document, l’État du Cameroun soutient que les 44 entreprises qui constituent son portefeuille ont cumulé, sur la période 2017-2019, des pertes globales de 224 milliards de FCFA.

Au cours de la période sous-revue, 2019 apparaît comme l’année noire des entreprises publiques au Cameroun, avec une perte globale estimée à 119 milliards de FCFA. En clair, au cours de l’année 2019, les sociétés du portefeuille de l’État (hormis les établissements publics) ont doublé leurs pertes, en comparaison avec les années 2018 (-57 milliards de FCFA) et 2017 (-48 milliards de FCFA).

« Ces résultats nets négatifs impactent le budget de l’État, à travers les recapitalisations, les réhabilitations et les appuis divers », souligne le gouvernement. Pour preuve, pour la seule année 2019, l’État a décaissé 7,2 milliards de FCFA au titre de la subvention de réhabilitation des sociétés d’État, sur une provision budgétaire de 10 milliards de FCFA. Dans le même temps, apprend-on, trois entreprises (Matgénie, EDC et Cicam) ont reçu de l’État des avances en compte courant d’un montant global de 5 milliards de FCFA.

En plus de fragiliser l’équilibre budgétaire du pays, apprend-on, cette accumulation des pertes au fil des exercices budgétaires engendre une baisse des capitaux propres de ces sociétés d’État. Cette diminution des actifs a pour corollaire, confesse le gouvernement, l’accroissement du « risque de faillite des entreprises publiques ».

Au demeurant, sur ce chapelet noir des performances des entreprises publiques camerounaises, le gouvernement a tout de même pu identifier quelques perles blanches. En effet, les entreprises publiques opérant dans « trois sous-secteurs sur huit dégagent des profits en 2019. Il s’agit des sous-secteurs eau et énergie, restaurants et hôtels, ainsi que finance et assurance. Ces secteurs se distinguent par l’évolution de leur performance. Seul le secteur tertiaire affiche un résultat net globalement positif de 8,7 milliards de FCFA », renseigne le document sus-mentionné. 

Brice R. Mbodiam

Lire aussi :

07-09-2021 - Au Cameroun, les investissements des entreprises publiques chutent de 67,4% en 2019, malgré une hausse des besoins

nachtigal-hydro-power-company-s-engage-a-appuyer-les-structures-de-formation-professionnelle-au-cameroun
Le ministre de l’Emploi et de la Formation professionnelle, Issa Tchiroma Bakary, vient de signer avec Nachtigal Hydro Power Company (NHPC), la société de...
yaounde-se-dote-de-sa-premiere-station-de-traitement-des-boues-de-vidanges-en-vue-de-structurer-la-filiere
La première station de traitement des boues de vidange de Yaoundé vient d’être mise en service, apprend-on d’un communiqué du maire de la ville, Luc...
hydrocarbures-grace-a-38-nouveaux-wagons-citernes-camrail-declare-une-evacuation-record-de-80-000-m3-en-juillet
Camrail, le transporteur ferroviaire au Cameroun, revendique une évacuation record de 80 000 m3 de gasoil, de super et jet au cours du mois de...
cacao-en-une-semaine-le-prix-minimum-du-kg-de-la-feve-camerounaise-augmente-de-150-fcfa-sur-le-marche-local
Ce 17 septembre 2021, le kilogramme de fèves de cacao est vendu à un prix minimum de 1100 FCFA, selon les données publiées par le Système d’information...

A la Une du magazine


Investir au Cameroun n113 Septembre 2021

Le Cameroun, l’autre pays du cacao


L’émergence du private equity camerounais


Business in Cameroon n103: September-2021

Cameroon: The other cocoa land


The rise of private equity

  1. Plus lus 7 jours
  2. partagés 1 mois
  3. lus 1 mois
next
prev