logoIC
Yaoundé - 16 mai 2022 -
Gestion publique

La Commission de la Cemac invitée à accélérer le processus de suppression des frais de roaming attendue depuis 2021

La Commission de la Cemac invitée à accélérer le processus de suppression des frais de roaming attendue depuis 2021

(Investir au Cameroun) - Au cours de sa 16e session ordinaire, tenue à Douala, la capitale économique du Cameroun, le 14 avril 2022, le Comité de pilotage des réformes économiques et financières de la Cemac (Pref-Cemac) à une nouvelle fois évoqué la suppression des frais de roaming entre les États de cet espace communautaire (Cameroun, Congo, Gabon, Tchad, RCA, Guinée équatoriale), initialement prévue pour le 1er janvier 2021.

Aussi, face au retard observé dans la finalisation de ce projet, le Pref-Cemac a-t-il prescrit à la Commission de la Cemac « d’assurer le suivi des diligences nécessaires pour l’entrée en vigueur effective des protocoles portant sur la suppression des frais d’itinérance (Roaming) en zone Cemac », peut-on lire dans le communiqué ayant sanctionné les travaux, qu’Investir au Cameroun a pu consulter. Pour rappel, lesdits protocoles, qui consacrent la suppression de ces frais, ont été signés entre les six États membres de la Cemac le 9 novembre 2021, soit 10 mois après la date initiale d’entrée en vigueur de la suppression des frais de roaming.  

La signature desdits protocoles avait, elle-même, été précédée le 10 août 2020, par l’adoption à Yaoundé, la capitale camerounaise, du « règlement communautaire portant mis en place du free roaming » dans les six pays de la Cemac. Le document avait été adopté par le Conseil des ministres de l’Union économique de l’Afrique centrale (UEAC). Mais, malgré toutes ces diligences institutionnelles, la suppression des frais d’itinérance proprement dite tarde à être effective.

Pourtant, les pays de la Cemac se sont lancés dans ce processus pour faciliter les communications dans cet espace communautaire et atténuer le désagrément subi par les consommateurs habitants les localités frontalières, du fait qu’ils sont parfois victimes de l’itinérance non désirée, liée à l’absence de coordination des fréquences aux frontières entre les États membres.

L’entrée en vigueur de la mesure attendue depuis janvier 2021 donnera la possibilité à tout abonné d’un opérateur de réseau mobile en Afrique centrale d’utiliser les services de téléphonie mobile sans crainte de payer de frais supplémentaires, lorsqu’il est en déplacement dans un autre pays de la sous-région.

BRM

Lire aussi :

13-08-2020 - Les pays de la Cemac adoptent le règlement communautaire consacrant la suppression des frais de roaming dès janvier 2021

ciment-le-cameroun-autorise-les-importations-du-congo-et-de-la-rdc-pour-satisfaire-la-demande-nationale
Dans une correspondance datant du 10 mai 2022, le ministre du Commerce (Mincommerce), Luc Magloire Mbarga Atangana, demande aux sociétés de...
emprunt-obligataire-2022-le-cameroun-fait-les-yeux-doux-aux-investisseurs-gabonais-et-congolais
Le ministre camerounais des Finances, Louis Paul Motazé (photo), lance ce 16 mai 2022, le Road-show du 6e emprunt obligataire de l’histoire des...
banque-mondiale-le-camerounais-albert-zeufack-nomme-directeur-des-operations-pour-l-angola-la-rdc-le-burundi
Dans une communication interne, la Banque mondiale vient d’annoncer la nomination de l’économiste camerounais Albert Zeufack au poste de directeur des...
bvmac-les-entreprises-affichent-une-capitalisation-boursiere-de-159-milliards-de-fcfa-a-fin-janvier-2022-en-hausse-de-13
Selon les informations du ministère camerounais des Finances, au 31 janvier 2022, les entreprises de la Bourse des valeurs mobilières de l’Afrique...

Cette start-up camerounaise veut lutter contre les déserts médicaux en Afrique

A la Une du magazine


Investir au Cameroun n120:Avril 2022

Covid-19, guerre en Europe : des entreprises camerounaises vont souffrir


Albert Zeufack: « Le marché le plus important aujourd’hui, c’est l’Asie »


Business in Cameroon n110: April 2022

Covid-19, war in Europe: Some Cameroonian firms will suffer


Albert Zeufack: “Today, the most important market is in Asia

  1. Plus lus 7 jours
  2. partagés 1 mois
  3. lus 1 mois
next
prev