logoIC
Yaoundé - 18 janvier 2022 -
Gestion publique

Marché des titres de la BEAC : le Cameroun veut lever entre 160 et 180 milliards de FCFA au 1er trimestre 2022

Marché des titres de la BEAC : le Cameroun veut lever entre 160 et 180 milliards de FCFA au 1er trimestre 2022

(Investir au Cameroun) - Au cours des trois premiers mois de l’année 2022, le Trésor public camerounais entend mobiliser une enveloppe comprise entre 160 et 180 milliards de FCFA sur le marché des titres publics de la Banque des États de l’Afrique centrale (Beac), l’institut d’émission des six pays de la Cemac (Cameroun, Congo, Gabon, Tchad, RCA, Guinée équatoriale). Selon le calendrier indicatif des opérations publié à cet effet par le ministère des Finances, neuf opérations seront effectuées dans le cadre de ce programme de levée de fonds.

Dans le détail, sept émissions de bons du Trésor assimilables (BTA), qui sont des titres dont la maturité n’excède pas un an, devraient permettre de lever une enveloppe de 130 milliards de FCFA. Le pays prévoit également d’effectuer deux émissions d’obligations du Trésor assimilables (OTA) de 3 et 5 ans de maturité, pour mobiliser une enveloppe globale comprise entre 30 et 50 milliards de FCFA.

Devenu 2e animateur du marché des titres de la Beac derrière le Gabon, après y avoir été leader pendant de nombreuses années, le Cameroun ne devrait pas avoir beaucoup de mal à mobiliser ces financements additionnels lui permettant de financer son budget 2022, qui prévoit des émissions de titres publics pour un montant total de 350 milliards de FCFA. En effet, depuis 10 ans, les titres camerounais rencontrent un franc succès sur ce marché, du fait de la solvabilité du pays.

À titre d’exemple, les données compilées par le ministère des Finances révèlent qu’entre novembre 2011 et novembre 2021, le Cameroun a remboursé 2 998 milliards de FCFA (sur un total de 3 306 milliards de FCFA mobilisés) de dettes contractées sur ce marché, sans un seul défaut de paiement. Ce qui en fait un pays « crédible pour lever des ressources additionnelles, en vue de la gestion de la trésorerie de l’État (à travers les émissions de BTA, NDLR) et du financement des projets d’infrastructures (grâce OTA, NDLR) », confie Samuel Tela, le directeur de la trésorerie au ministère des Finances.

Brice R. Mbodiam  

Lire aussi :

22-12-2021 - Marché des titres de la Beac : le Cameroun a remboursé 2 998 milliards de FCFA en 10 ans, sans défaut de paiement

telecoms-l-operateur-public-camtel-affirme-avoir-rempli-les-conditions-pour-lancer-son-reseau-mobile
Cinq mois après le lancement de « Blue », sa nouvelle marque commerciale, Camtel, opérateur public et historique des télécoms au Cameroun, vient de mettre...
crise-anglophone-pres-de-1-700-emplois-supprimes-chez-l-agro-industriel-pamol-en-2-ans
Entre 2018 et 2020, le nombre d’emplois au sein de la société à capitaux publics Pamol Plantations Plc a diminué de 1 688 personnels. Dans le détail,...
le-brasseur-sabc-offre-un-forage-aux-populations-du-village-mabanda-dans-la-region-du-sud-ouest-du-cameroun
Le 14 janvier 2022, le groupe brassicole SABC a rétrocédé un forage aux populations du village Mabanda, situé dans l’arrondissement de...
agro-industrie-la-cdc-a-perdu-plus-de-18-milliards-de-fcfa-en-2020-malgre-la-reprise-des-exportations-de-bananes
Au terme de l’exercice achevé au 31 décembre 2020, la Cameroon Development Corporation (CDC), l’entreprise publique qui exploite la banane, l’hévéa...

Les principaux clients du Cameroun en 2020

InfographieSBBC cameroun principaux clients 2020

A la Une du magazine


Investir au Cameroun n116-117: Decembre 2021-Janvier 2022

La preuve par 9 du génie camerounais


Comment Gozem veut révolutionner le transport urbain au Cameroun


Business in Cameroon n106-107: December 2021-January 2022

Nine projects and innovations that demonstrate Cameroonians’ genius


This is how Gozem plans to revolutionize the transport sector in Cameroon

  1. Plus lus 7 jours
  2. partagés 1 mois
  3. lus 1 mois
next
prev