logoIC
Yaoundé - 16 avril 2024 -
Gestion publique

Port de Douala : l’Etat menace de considérer 11 navires abandonnés comme épaves

Port de Douala : l’Etat menace de considérer 11 navires abandonnés comme épaves

(Investir au Cameroun) - Dans un communiqué signé le 11 mars 2024, le ministre des Transports, Jean Ernest Ngalle Bibehe, donne un délai de 90 jours aux propriétaires de onze navires abandonnés « depuis plusieurs années » au port de pêche de Douala, la capitale économique camerounaise. Passé ce délai, souligne le membre du gouvernement, les propriétaires desdits navires « seront déchus de leur droit de propriété et lesdits navires déclarés comme épaves, selon la règlementation en vigueur ».

L’on se souvient que le même communiqué avait déjà été publié avec les mêmes termes il y a au moins un an. La nouvelle sortie du ministre Ngallé Bibehe est une deuxième mise en demeure des propriétaires avant l’attribution du statut d’épaves aux navires concernés.

Afin de décongestionner l’espace portuaire de Douala, dont les plans d’eau et les quais sont encombrés par des épaves et autres rebus des navires depuis des années, le Port autonome de Douala (PAD), l’entreprise publique qui gère la plateforme portuaire de Douala, a lancé une vaste opération d’enlèvement des épaves des navires en 2018. Cette opération est la première depuis 30 ans, apprend-on. Selon le dernier bilan fait par le PAD, au 7 mai 2019, 25 épaves sur les 80 qui jonchent les quais, les plans d’eau et les darses avaient déjà été enlevées.

Selon les estimations du PAD, à cause de ces épaves, les plans d’eau et les quais de la principale place portuaire du Cameroun ne sont exploités qu’à environ 30%. Ce qui constitue un frein à la productivité du port.

BRM  

Lire aussi :

10-05-2019 - Décongestion du Port autonome de Douala : 25 épaves de navires déjà enlevées

07-06-2018 - Cameroun : à cause des épaves des navires, les plans d’eau et quais du Port de Douala ne sont exploités qu’à environ 30%

mairie-de-douala-le-mobile-money-bientot-admis-comme-moyens-de-paiement-des-taxes-et-autres-droits
Le maire de Douala, Roger Mbassa Ndine, le directeur général de MTN Cameroon, Mitwa Ng'ambi, et le directeur général de Mobile Money Corporation (MMC,...
cacao-le-cameroun-recense-les-beneficiaires-de-la-prime-sur-la-qualite-pour-les-saisons-2020-2021-et-2021-202
Les opérations de recensement des producteurs de cacao éligibles à la prime à la qualité des fèves débutent ce 16 avril 2024, dans tous les bassins de...
projet-de-bus-rapid-de-yaounde-le-lineaire-de-la-phase-pilote-connu
Le corridor pilote du projet de Bus Rapide Transit (BRT) de Yaoundé va relier Olembe, à l’entrée nord de la capitale, à Ahala, situé dans la partie la...
indication-geographique-l-oapi-organise-un-colloque-international-a-douala-pour-valoriser-les-produits-locaux
L’Organisation africaine de la propriété intellectuelle (OAPI) et ses partenaires, organisent, du 17 au 19 avril 2024 à Douala, capitale économique...

A la Une du magazine


Investir au Cameroun n121:Mai 2022

Les marges de progression du secteur télécom camerounais


Pourquoi les entreprises camerounaises cachent autant leurs comptes ?


Business in Cameroon n110: April 2022

Covid-19, war in Europe: Some Cameroonian firms will suffer


Albert Zeufack: “Today, the most important market is in Asia

  1. Plus lus 7 jours
  2. partagés 1 mois
  3. lus 1 mois
next
prev