logoIC
Yaoundé - 16 avril 2024 -
Gestion publique

Transport urbain et interurbain : la nouvelle hausse des tarifs devrait entretenir l’inflation au Cameroun en 2024

Transport urbain et interurbain : la nouvelle hausse des tarifs devrait entretenir l’inflation au Cameroun en 2024

(Investir au Cameroun) - Dans le prolongement des mesures d’accompagnement décidées par le gouvernement (après l’augmentation des salaires et des allocations familiales), pour atténuer l’impact de la hausse des prix du super et du gasoil en vigueur depuis le 3 février 2024, le ministre du Commerce a signé, le 26 février 2024, un arrêté augmentant les tarifs du transport urbain et interurbain au Cameroun. Le texte de Luc Magloire Mbarga Atangana consacre ainsi une augmentation du ramassage du jour en taxi, passant de 300 à 350 FCFA, tandis que de nuit, ce prix passe de 350 à 400 FCFA. Ce qui correspond à des augmentations allant de 14 à 16%.

Les dépôts en journée, eux, passent de 2 500 à 3 000 FCFA, et de 3000 à 3500 FCFA la nuit. « Il est à préciser que les tarifs de nuit sont en vigueur de 22 h à 5 h du matin. Par ailleurs, la tarification plafond applicable aux élèves, aux étudiants et aux personnes à mobilité réduite est fixée à 300 FCFA le jour et 350 FCFA la nuit », ajoute le ministre Mbarga Atangana dans un communiqué officiel signé le même 26 février 2024.

En interurbain, le prix au kilomètre atteint désormais 16 FCFA, contre 14 FCFA par le passé. « S’agissant toutefois du transport périurbain à destination des villes universitaires, il reste identique à celui du transport urbain par taxis, toutes destinations confondues », précise le ministre du Commerce.

Cette augmentation des tarifs du transport interurbain et urbain devrait induire la hausse des prix des produits dans les marchés, dans la mesure où le transport est une composante majeure des prix aux consommateurs. Fort de cette interdépendance entre les prix du super et du gasoil, des transports et des produits dans les marchés, l’Institut national de la statistique (INS) projette d’ailleurs à 7% le taux d’inflation au Cameroun en 2024. Soit plus du double des 3% admis dans les critères de convergence de la Cemac.

BRM   

Lire aussi :

16-02-2023-Transport routier : les nouveaux tarifs, déjà appliqués depuis plusieurs jours au Cameroun, officialisés

mairie-de-douala-le-mobile-money-bientot-admis-comme-moyens-de-paiement-des-taxes-et-autres-droits
Le maire de Douala, Roger Mbassa Ndine, le directeur général de MTN Cameroon, Mitwa Ng'ambi, et le directeur général de Mobile Money Corporation (MMC,...
cacao-le-cameroun-recense-les-beneficiaires-de-la-prime-sur-la-qualite-pour-les-saisons-2020-2021-et-2021-202
Les opérations de recensement des producteurs de cacao éligibles à la prime à la qualité des fèves débutent ce 16 avril 2024, dans tous les bassins de...
projet-de-bus-rapid-de-yaounde-le-lineaire-de-la-phase-pilote-connu
Le corridor pilote du projet de Bus Rapide Transit (BRT) de Yaoundé va relier Olembe, à l’entrée nord de la capitale, à Ahala, situé dans la partie la...
indication-geographique-l-oapi-organise-un-colloque-international-a-douala-pour-valoriser-les-produits-locaux
L’Organisation africaine de la propriété intellectuelle (OAPI) et ses partenaires, organisent, du 17 au 19 avril 2024 à Douala, capitale économique...

A la Une du magazine


Investir au Cameroun n121:Mai 2022

Les marges de progression du secteur télécom camerounais


Pourquoi les entreprises camerounaises cachent autant leurs comptes ?


Business in Cameroon n110: April 2022

Covid-19, war in Europe: Some Cameroonian firms will suffer


Albert Zeufack: “Today, the most important market is in Asia

  1. Plus lus 7 jours
  2. partagés 1 mois
  3. lus 1 mois
next
prev