logoIC
Yaoundé - 18 avril 2021 -
Industrie

Malgré la mode du plastique, la Société camerounaise de verrerie vend plus de 50% de ses emballages à l’export

Malgré la mode du plastique, la Société camerounaise de verrerie vend plus de 50% de ses emballages à l’export

(Investir au Cameroun) - En dépit de la demande de plus en plus croissante pour les boissons conditionnées dans du plastique, l’emballage en verre continue d’avoir une place prépondérante dans l’industrie agro-alimentaire au Cameroun et à l’étranger, notamment dans celle de la bière. Pour preuve, en plus de fournir des bouteilles de verre à tous les brasseurs et autres unités agro-industrielles en activité dans le pays, la Société camerounaise de verrerie (Socaver), unique entreprise du genre en Afrique centrale, dispose d’un important marché à l’étranger.

De sources internes à cette filiale du groupe SABC, le leader du marché brassicole au Cameroun, chaque année, Socaver vend plus de 50% de sa production à l’export. En effet, malgré la chevauchée des emballages en plastique, le business des emballages en verre demeure d’autant plus juteux qu’en 2019, Socaver a dû rénover son four numéro 2, pour en doper les capacités de production. Lesquelles capacités sont ainsi passées de 32 500 à 38 500 tonnes de verre fondues par an, en hausse de 6 000 tonnes, apprend-on officiellement.

A l’origine de cet intérêt pour le verre, en dépit de la mode du plastique jugé très pratique par les consommateurs, se trouvent les propriétés de ce type d’emballage en matière de conservation de la qualité des produits et de préservation de la santé des consommateurs. « Le verre est un matériau naturel, écologique, respectueux de l’environnement. Ses propriétés pour la santé sont indéniables. C’est le seul emballage qui protège les boissons et les aliments à 100%. Le plastique, lui, est un dérivé du pétrole. Par conséquent, il réagit à la chaleur. Dans une zone tropicale comme le Cameroun, cette propension du plastique à réagir à la chaleur est un facteur aggravant », souligne un expert de l’agro-alimentaire.

Mais, au-delà des considérations sanitaires et environnementales, l’emballage en verre bénéficie d’un avantage comparatif en termes de coûts de production. « Le verre est 100% recyclable et à l’infini. De plus, contrairement au plastique qui est destiné à un usage unique, le verre peut être réutilisé jusqu’à 20 fois après la première utilisation, ce qui en fait un produit économiquement abordable. Les industries agro-alimentaires devraient l’adopter comme emballage de premier choix, non seulement pour sa capacité à résister aux intempéries de toute nature, mais aussi parce que son utilisation contribue à la protection de l’environnement », soutient Félix Mornadji, ingénieur principal Food Safety à la SABC.

BRM

Lire aussi

17-06-2020 - Socaver affiche une perte sèche de 2,9 milliards de FCFA en 2019, en raison de la rénovation d’un four pendant 5 mois

15-11-2019 - Socaver, filiale du brasseur camerounais SABC, investit 5,3 milliards de FCFA pour doper sa production d’emballages

les-premiers-dirigeants-de-la-nouvelle-societe-nationale-des-mines-du-cameroun-nommes-dont-un-dg-de-39-ans
Après la nomination des membres du conseil d’administration le 14 avril dernier, les principaux dirigeants de la Société nationale des mines du Cameroun...
delestages-dettes-vetuste-du-reseau-de-transport-les-revelations-du-dg-d-eneo
A fin 2019, Eneo réclamait à ses clients 180 milliards de FCFA, dont 63 milliards aux seules entreprises publiques ou à capitaux publics. Et dans le même...
la-sodecao-se-prepare-a-distribuer-aux-producteurs-4-millions-de-plants-de-cacaoyers-a-haut-rendement
La Société de développement du cacao (Sodecao) se prépare à distribuer aux producteurs du Cameroun une cargaison de 4 millions de plants de cacaoyers à...
camwater-declare-des-pertes-d-un-milliard-de-fcfa-par-mois-du-fait-de-la-fraude-hydraulique
Sur les antennes du média audiovisuel gouvernemental CRTV, la Cameroon Water Utilities (Camwater), entreprise publique en charge de la gestion de l’eau...

A la Une du magazine


Investir au Cameroun n108 Mars 2021

Personnel de l’Etat Un régime minceur s’impose


Un soutien à la compétitivité de l’industrie camerounaise


Business in Cameroon n98: March-2021

State personnel Time for a slimming diet


More support to boost the Cameroonian industry’s competitiveness

  1. Plus lus 7 jours
  2. partagés 1 mois
  3. lus 1 mois
next
prev