logoIC
Yaoundé - 28 janvier 2021 -

BannerICBC2021

Social

Les Brasseries du Cameroun et Hysacam s’associent pour le recyclage des emballages en plastiques

Les Brasseries du Cameroun et Hysacam s’associent pour le recyclage des emballages en plastiques

(Investir au Cameroun) - C’est au moyen d’une campagne de communication par laquelle le leader du marché brassicole au Cameroun invite les populations à adhérer au projet «Plastic Récup», que l’information est donnée : les Brasseries du Cameroun (SABC) et la société Hygiène et salubrité du Cameroun (Hysacam) ont scellé un partenariat pour la récupération et le recyclage des emballages en plastiques, issus des usines de la SABC et de sa filiale, la société des eaux minérales du Cameroun (SEMC).

Selon la SABC, ce partenariat a permis de collecter, «en 2013, plus de 2 millions de bouteilles qui auraient pu terminer leur course dans la nature». L’initiative devrait permettre, en cette année 2014, de collecter environ 4 millions de bouteilles en plastiques, «qui seront ensuite traitées par Hysacam, puis mises à la disposition des entreprises spécialisées dans le recyclage pour être transformées en nouveaux produits (montres, sacs, pulls, arrosoirs, cartes à puces, etc.)», affirme Benoît Mboula, Director of Quality safety & Environnement à la SABC.

Les Brasseries du Cameroun confessent que le projet «Plastic Récup» vise simplement à respecter la réglementation en vigueur en matière de protection de l’environnement, notamment un arrêté gouvernemental d’octobre 2012, conjointement signé par les ministres de l’Environnement et son homologue du Commerce. Ce texte stipule que «chaque fabricant ou distributeur des emballages non biodégradables mette en place un système de consigne pour faciliter la récupération desdits emballages, en vue de leur recyclage, valorisation ou élimination».

«Plastic Récup», qui a permis à de nombreux jeunes camerounais de trouver un emploi, selon la SABC, devrait atteindre sa vitesse de croisière cette année. A cause de l’interdiction, depuis le 1er avril 2014, en principe, de la production, l’importation et la commercialisation des emballages non biodégradables sur le territoire camerounais.

Lire aussi

14-08-2013 - Le secteur des emballages plastiques doit mettre fin à ses activités en mars 2014

19-08-2013 - Des usines de production des emballages biodégradables à construire au Cameroun avant avril 2014

05-09-2013 - Une entreprise italienne veut transformer les déchets plastiques au Cameroun

le-cameroun-elargie-le-spectre-des-marches-pouvant-faire-l-objet-de-passation-electronique
Dans le cadre de la dématérialisation des marchés publics au Cameroun, le ministre en charge du secteur (Minmap), Ibrahim Talba Malla, a signé le 19...
les-financements-concessionnels-representent-66-du-portefeuille-de-la-banque-mondiale-au-cameroun
A l’occasion d’une signature de convention relative au développement de la région du lac Tchad, le ministre en charge de l’Économie (Minepat) a fait le...
avec-des-charges-de-personnels-equivalant-a-90-du-ca-le-matgenie-constitue-un-risque-budgetaire-pour-l-etat
Selon la Commission technique de réhabilitation des entreprises du secteur public et parapublic (CTR), les charges de personnels du Parc national du...
apres-le-lancement-manque-de-son-reseau-mobile-camtel-tente-de-maintenir-ses-clients-en-eveil
« Nos services Blue ont fait l’objet d’un enthousiasme certain depuis leur dévoilement, et nous voulons rassurer le public de ce que nous travaillons...

A la Une du magazine


Investir au Cameroun n104 Décembre 2020

L’émergence d’une industrie automobile camerounaise


La bataille du « Made in Cameroon »


Business in Cameroon n94-95: Décembre-2020

The rise of Cameroon’s automotive industry


The «Made in Cameroon» war

  1. Plus lus 7 jours
  2. partagés 1 mois
  3. lus 1 mois
next
prev